1 min de lecture Confinement

Déconfinement : faut-il craindre une deuxième vague de contamination ?

INVITÉE RTL - Pour Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine, "si les mesures annoncées - par le gouvernement - sont bien appliquées, elles devraient permettre de contrôler la reprise de l’épidémie".

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Déconfinement : faut-il craindre une deuxième vague de contamination ? Crédit Image : Ina FASSBENDER / AFP | Crédit Média : Thomas Sotto | Durée : | Date : La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto édité par Youen Tanguy

Alors que le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé ce jeudi 7 mai le début du déconfinement à partir de lundi, faut-il craindre une deuxième vague de contaminations au Coronavirus ? Difficile à dire. "Personne n’a de boule de cristal pour voir comment ça va se passer au mois de juin", explique à RTL la professeure Karine Lacombe, cheffe du service des maladies infectieuses à l'hôpital Saint-Antoine à Paris. 

Elle dit faire confiance aux "modélisations qui reposent sur des préceptes mathématiques plutôt solides". "A priori, si les mesures annoncées sont bien appliquées, elles devraient permettre de contrôler la reprises de l’épidémie, reconnait Karine Lacombe, tout en précisant qu'il "y aura forcément des nouveaux cas, puisque le virus ne disparaitra pas".

Sur ce point précis, elle donne d'ailleurs quelques recommandations. "Ce qu’il faut, c'est que ces cas soient diagnostiqués très tôt, que l’on puisse faire les dépistages et avoir rapidement des traitements, explique-t-elle. C'est ce qui nous permettra de tenir jusqu’au vaccin ou alors (...) jusqu'à la disparition progressive du virus si, petit à petit, une certaine partie de la population s’immunise".

Lire la suite
Confinement Coronavirus Épidémie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants