2 min de lecture Coronavirus

Covid-19 : les bars et restaurants pourront-ils ouvrir dans les zones en alerte maximale ?

Dans son point sur la coronavirus, le ministre de la Santé Olivier Véran a évoqué jeudi la situation sanitaire qui se dégrade, notamment à Paris. Des discussions sont en cours avec les professionnels de la restauration pour maintenir les restaurants ouverts.

Un restaurant à Paris pendant la crise du coronavirus (illustration)
Un restaurant à Paris pendant la crise du coronavirus (illustration) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien Journaliste

Le ministre de la Santé Olivier Véran a annoncé, jeudi 1er octobre, que les trois critères - taux d'incidence, taux d'incidence chez les plus de 65 ans, et pourcentage de lits en réanimation occupés - ont été dépassés à Paris, qui pourrait passer en zone d'alerte maximale dès lundi 5 octobre. 

"Ce franchissement des seuils, nous ne l'observons que depuis quelques heures. Nous avons besoin évidemment de le confirmer dans les prochains jours", a-t-il déclaré. Une dégradation de la situation sanitaire qui pourrait entraîner la fin des "fêtes de famille, des soirées et la fermeture totale des bars", a-t-il averti. 

Qu'en est-il des restaurants ? Le ministre a précisé que des discussions sont en cours avec les professionnels de la restauration. Ces derniers devront proposer aux autorités des protocoles sanitaires renforcés. 

Des nouvelles consignes sanitaires

"Le gouvernement va dans les prochains jours examiner les propositions qui lui sont faites par les représentants du secteur de la restauration et étudier des règles éventuelles qui pourraient permettre aux restaurants, y compris en zones d'alerte maximale, de rester en tout ou partie ouverts, mais avec des règles sanitaires renforcées", a déclaré le ministre de la Santé. 

À lire aussi
Un malade dans un hôpital (illustration) épidémie
Coronavirus : des élus de la Loire réclament l'assistance sanitaire de l'armée

Olivier Véran a précisé que si ces nouvelles consignes sanitaires "nous semblent suffisamment robustes, protectrices, contrôlables", elles seront étudiées par le Haut Conseil pour la santé publique. En cas de validation, les restaurants pourront donc garder leurs portes ouvertes au public. 

La colère monte chez les restaurateurs

Ce nouveau protocole renforcé pour les restaurants pourrait s'appliquer à Paris. De même pour la métropole d'Aix-Marseille et la Guadeloupe, qui ont été placés en alerte maximale et où les restaurants sont donc fermés. 

Dans des villes comme Lille, Paris ou Rennes, la colère monte face aux restrictions à l'ouverture des bars et restaurants. Des patrons de restaurants, cafés, bars, traiteurs et discothèques ont dénoncé le "deuil" de leur métier. Leur principale organisation les a appelés à "faire du bruit" chaque vendredi devant leur établissement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Épidémie Maladie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants