1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : un Français rapatrié confie son soulagement
1 min de lecture

Coronavirus : un Français rapatrié confie son soulagement

DOCUMENT RTL - Hugues, un Albigeois de 30 ans, fait partie des 38 Français qui vont être rapatriés de Chine dimanche 9 février.

En Chine, il est recommandé de porter un masque dans les lieux publics, comme les aéroports, à titre de prévention.
En Chine, il est recommandé de porter un masque dans les lieux publics, comme les aéroports, à titre de prévention.
Crédit : Philip FONG / AFP
Coronavirus : un Français rapatrié confie son soulagement à RTL
01:25
Agathe Landais

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a annoncé vendredi 7 février le rapatriement de 38 nouveaux ressortissants français. Ils étaient bloqués en Chine depuis le début de la quarantaine à cause du coronavirus. Il s'agira du troisième rapatriement après ceux du 2 février et du 31 janvier.

Ce groupe d'individus sera placé à l'isolement pendant 14 jours à Aix-en-Provence, dans les locaux de l'École nationale supérieure des officiers de sapeurs-pompiers. Hugues, un Albigeois de 30 ans, fait partie de ces rapatriés. Le jeune homme a laissé éclater sa joie au micro de RTL.

"Je suis heureux. Surtout qu'il y a eu pas mal de rebondissements hier. On n'avait pas reçu le bon papier de la part des autorités chinoises. Le consulat a fait un travail énorme pour réussir à nous avoir les bons papiers", a-t-il déclaré.

Arrivée prévue à Istres dimanche après-midi

Hugues n'était pas à Wuhan même. Il était bloqué depuis le 24 janvier à Gong'An, une ville située à 250 kilomètres à l'ouest de Wuhan. "J'étais avec ma compagne dans une ville où vit sa famille, en quarantaine. On dormait à l'hôtel et on passait la journée chez sa tante puisque la ville était morte. Tout était fermé", a-t-il expliqué.

À lire aussi

"On m'a annoncé le vol mercredi. Le lendemain j'ai trouvé un moyen de locomotion et nous avons reçu les laissez-passer ce samedi matin. Ma belle-famille à force de chercher a réussi à trouver un chauffeur privé", a-t-il aussi ajouté. Avec lui, il y a aussi deux jeunes personnes, que le consulat lui a demandé de récupérer sur le chemin de l'aéroport.

Arrivés sur place, ils ont dû passer des tests médicaux. Maintenant il ne leur reste plus qu'à attendre. Le premier avion qu'ils vont prendre va les emmener à Londres, où un appareil français les attend pour les ramener à Istres dimanche après-midi.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/