1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : la Chambre des représentants américaine adopte les mesures de soutien
1 min de lecture

Coronavirus : la Chambre des représentants américaine adopte les mesures de soutien

La Chambre des représentants américaine a approuvé des mesures pour atténuer l'impact du coronavirus sur l'économie du pays.

La chambre des représentants en février 2019
La chambre des représentants en février 2019
Crédit : ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Chloé Richard-Le Bris & AFP

La Chambre des représentants américaine a approuvé à une large majorité, samedi 14 mars, un train de mesures visant à atténuer l'impact du coronavirus sur l'économie du pays. Le texte a été approuvé par 363 voix contre 40. Il devra être approuvé par le Sénat puis être signé par le président Donald Trump avant d'entrer en vigueur.

"Nous sommes fiers d'être parvenus à un accord avec l'administration visant à résoudre des défis majeurs", avait écrit plus tôt la présidente démocrate de la Chambre des représentants Nancy Pelosi à son groupe parlementaire.

Selon Nancy Pelosi, le texte prévoit "le dépistage gratuit pour toute personne ayant besoin d'être testée, y compris celles qui n'ont pas d'assurance", ainsi qu'un arrêt maladie d'"urgence", avec "deux semaines de congés et jusqu'à trois mois d'arrêt pour raison familiale ou médicale".

Un chômage plus facile d'accès

La proposition de loi prévoit également un accès plus aisé à l'assurance chômage, ainsi qu'aux bons alimentaires, notamment pour les enfants privés d'école pour éviter la propagation, et débloque des fonds fédéraux afin de financer le programme "Medicaid", couvrant la santé des Américains aux revenus les plus modestes.

À lire aussi

La veille, vendredi 13 mars, le président Donald Trump, après avoir nié l'épidémie de coronavirus, a déclaré l'état d'urgence aux États-Unis. "Pour déclencher la pleine puissance des ressources du gouvernement fédéral, je déclare officiellement une urgence nationale", a-t-il affirmé depuis les jardins de la Maison Blanche. 

Mercredi 11 mars, Donald Trump avait déjà annoncé la fermeture des frontières américaines pendant 30 jours. Pour le moment, les États-Unis comptent plus de 2.500 personnes infectées et 50 décès des suites du coronavirus.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/