1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : se contamine-t-on à l'extérieur ?
2 min de lecture

Coronavirus : se contamine-t-on à l'extérieur ?

ÉCLAIRAGE - Les risques de contamination à l'extérieur sont-ils plus importants à l'intérieur ? Quel comportement adopter ? Les réponses.

Le canal Saint-Martin, bondé malgré les mesures sanitaires
Le canal Saint-Martin, bondé malgré les mesures sanitaires
Crédit : Anne-Christine POUJOULAT / AFP
Coronavirus : se contamine-t-on à l'extérieur ?
02:39
Sophie Aurenche - édité par Jérémy Billault

Allons-nous pouvoir sortir ce week-end ? Faut-il interdire les rassemblements dehors, dans les parcs par exemple, ou sur les quais pour éviter qu’il n’y ait trop de monde ? On connaîtra les nouvelles règles demain pour lutter contre l’épidémie dans les départements sous surveillance accrue, mais y a-t-il un vrai risque à se retrouver dehors ?

Est-il vrai, par exemple, qu'il n’y a pas de cluster en extérieur ? Aucun des spécialistes  interrogés n’a vu d’études sérieuses, scientifiques qui montrent que des clusters sont nés à l’extérieur. On se souvient de la fête de la musique l’an dernier qui avait fait peur à tout le monde, pas de foyer de contamination ensuite. Idem pour des manifestations qui ont eu lieu depuis le début de l’épidémie. Donc c’est vrai, il n'y a pas de cluster connu à l’extérieur.

2 mètres de distance pour éviter les risques

Le risque de se retrouver dehors avec des amis pour pique-niquer ou boire un coup est, lui, bien réel. Si vous êtes à moins de 2 mètres les uns des autres, sans masque, et que vous êtes malade, vous pouvez transmettre le virus, par les postillons, les gouttelettes que vous envoyez en parlant, riant, et bien sûr en éternuant ou en toussant.

Et 2 mètres, c'est beaucoup, ce n’est pas naturel. Quand on est 5 ou 6 debout à parler, naturellement, on se rapproche en quelques minutes. Plusieurs personnes autour d’un mange-debout, un verre à la main ? On est à 40/50 cm, le risque est élevé. Quand on déjeune autour d’une table, dehors, il faut une table de 8 si vous êtes 2. Si vous pique-niquez avec des amis, tracez un cercle de 2 m, et respectez-le.

À écouter aussi

Cela veut dire qu’une foule compacte qui prend le soleil sur les bords de la Seine ou de la Garonne est un lieu à risque, sauf si les 2 mètres sont respectés. Compliqué quand il y a beaucoup de monde, sauf si tout le monde porte le masque, compliqué quand on mange. Donc même s’il n’y a pas d’études scientifiques sur des clusters à l’extérieur, le risque de contamination existe quand même.

Mieux vaut se voir dehors qu'à l'intérieur

Donc il faut porter le masque en permanence. Plus on met le masque moins on l’oublie, résume Olivier Véran. Et mieux vaut voir des amis ou sa famille dehors que dedans. Il y a moins de risques à l’extérieur qu’à l’intérieur, mais attention, il y a danger quand même si vous ne respectez pas les distances.

Entre les UV, l’humidité, le vent, le virus est très vite abîmé sur des surfaces à l’air libre et sur les aérosols, on le voit déjà avec la cigarette, fumer dehors n’est pas dangereux pour les autres. Les maires ou les préfets ont raison d’interdire les rassemblements dehors s'il y a trop de monde, mais n'ont aucune raison de le faire si tout le monde porte le masque.

L'équipe de l'émission vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/