1 min de lecture Virus

Coronavirus : quelles sont les projections épidémiques des prochaines semaines ?

Après plusieurs semaines de couvre-feu, et alors que le variant britannique gagne du terrain en France, comment peut-on envisager la situation pour les prochaines semaines ?

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Coronavirus : quelles sont les projections épidémiques des prochaines semaines ? Crédit Image : DENIS CHARLET / AFP | Crédit Média : Sophie Aurenche | Durée : | Date : La page de l'émission
Sophie Aurenche et Ryad Ouslimani

Peut-on gagner la course contre-la-montre face au coronavirus et éviter un troisième confinement ? La question obsède les autorités mais aussi la population. Concernant les chiffres de l'épidémie, le pays est sur le fil. Mercredi 20 janvier, on enregistrait quelque 2.000 entrées à l'hôpital en 24 heures. 

Si la peur du variant britannique invite à la prudence, les premiers chiffres d'impact du couvre-feu semblent encourageants. Les premiers départements dont l'heure du couvre-feu a été avancée à 18h montrent -16% du nombre de contaminations. Mais ce sont les chiffres d'une décision passée, alors que les projections pour les prochaines semaines intègrent le variant britannique

Pour l'Inserm et l'Institut pasteur, ce variant va remplacer le virus habituel dans quelques semaines, la question est de savoir à quelle vitesse cela se fera. Aujourd'hui, le variant britannique représente 1,4% des tests positifs, mais au regard de sa contagiosité bien supérieure, sa présence risque de doubler tous les 8 à 10 jours. À ce rythme il sera dominant entre fin février et début avril. Les hôpitaux se rempliront alors comme lors des deux premières vagues. Cela ne tient pas compte du variant sud-africain qu'on connait encore assez mal. 

Le remplacement du virus dominant actuel est inéluctable, et tout ce qui peut en freiner la progression est bon à prendre. Plus que jamais, il faut un respect strict des gestes barrières, porter correctement (vraiment) son masque, respecter le couvre-feu. Ensuite, tout dépendra de la vitesse de vaccination. Plus la population est immunisée, moins les hospitalisations seront élevées. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Virus Coronavirus France Coronavirus
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants