1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : pourquoi les médecins sont-ils en colère concernant les commandes de vaccin ?
1 min de lecture

Coronavirus : pourquoi les médecins sont-ils en colère concernant les commandes de vaccin ?

Est-ce la guerre entre les médecins et le gouvernement concernant les commandes de vaccin ? Les généralistes affirment être privés de doses de vaccin.

Une infirmière prépare une seringue avec une dose du vaccin Pfizer-BioNtech Covid-19 le 2 mars 2021, dans un centre de vaccination de Garlan, dans l’ouest de la France.
Une infirmière prépare une seringue avec une dose du vaccin Pfizer-BioNtech Covid-19 le 2 mars 2021, dans un centre de vaccination de Garlan, dans l’ouest de la France.
Crédit : FRED TANNEAU / AFP
Coronavirus : pourquoi les médecins sont-ils en colère concernant les commandes de vaccin ?
02:08
Sophie Aurenche - édité par Camille Guesdon

En France, les médecins généralistes sont énervés et affirment être privés de doses de vaccin. Cela est vrai mais pour une semaine seulement. Le vaccin AstraZeneca ne va livrer dans les prochains jours que 280.000 doses au moment où les pharmaciens vont commencer les injections dans leur officine. Il est donc impossible de servir tout le monde.

Les médecins ont l'impression d'être des variables d'ajustement dans la campagne de vaccination. Tous les syndicats et même l'ordre des médecins d'habitude très lisses, sont montés au créneau de façon virulente. 

S'il y avait plus de doses, les pharmaciens et les médecins auraient pu passer commande cette semaine mais ce n'est pas le cas. Le ministère de la Santé a donc dû faire un choix au détriment des médecins. Les officines vont récupérer également 67.000 doses non commandées par les médecins dans les départements sous tension. Au total, les pharmaciens pourront pratiquer 347.000 injections dans leurs officines dans les prochains jours. 

Depuis février, les médecins ont commandé 1,6 million de doses

Des médecins avaient très certainement organisé des rendez-vous sur plusieurs semaines en fonction des doses à venir mais les vaccinations ne s'arrêtent pas pour autant. Selon la Direction générale de la santé, depuis février, les médecins ont commandé 1,6 million de doses et elles vont être livrées. Pour le moment, 400.000 ont été injectées donc 1,2 million de doses vont être utilisées dans les prochains jours.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/