1 min de lecture Confinement

Coronavirus : pourquoi les derniers chiffres officiels sont encourageants

Bien qu'il n'y ait jamais eu autant de patients en réanimation, les effets du confinement commencent à porter leurs fruits.

Christophe Pacaud RTL Petit Matin Week-end Christophe Pacaud
>
Coronavirus : pourquoi les derniers chiffres officiels sont encourageants Crédit Image : FREDERICK FLORIN / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Odile Pouget édité par Youen Tanguy

"Nous n’avons jamais eu autant de patients en réanimation en France", pas loin de 7.000 cas graves. C'est ce qu'a déclaré samedi soir le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, au cours de son point presse quotidien. Mais il y a quand même des signaux positifs. 

Car si c’est vrai que le nombre des patients en réanimation n’a jamais été aussi élevé, il y a toujours, selon les autorités sanitaires, un volant de lits disponibles dans les régions les plus touchées. Comment ? Grâce aux 566 transferts de malades effectués jusqu’à présent vers des hôpitaux moins saturés.

L’autre point positif c’est le ralentissement de cette progression. Hier, en effet, les malades admis dans un état grave étaient en augmentation de 2,5% par rapport à vendredi alors que la semaine dernière on était à +20%. Un bon signal donc qui veut très certainement dire que les mesures de confinement en vigueur depuis presque trois semaines commencent à faire effet. 

Mais il ne faut pas relâcher les efforts, indiquent les autorités compétentes, car la prise en charge de ces malades va durer au moins quinze jours et le pic de l’épidémie n’est pas encore atteint.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants