1 min de lecture Le grand Jury

Coronavirus : Philippe Martinez favorable à une "libre licence" des vaccins

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT estime qu'il "ne devrait pas y avoir de propriété privée" lorsque "l'intérêt du genre humain est en jeu".

Benjamin Sportouch - Le Grand Jury Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Le Grand Jury de Philippe Martinez Crédit Image : Nicolas KovPhilippe Martinez au Grand Jury le 31 janvier 2021arik | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Félix Roudaut

Faut-il supprimer les brevets des producteurs de vaccins anti-Covid-19 pour accroître nos chances d'enrayer la pandémie ? C'est en tout cas ce que propose Philippe Martinez, qui souhaite que les vaccins soient en "libre licence". Sur le plateau du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, dimanche 31 janvier, le secrétaire général de la CGT a en effet estimé qu'il "ne devrait pas y avoir de propriété privée" lorsque "l'intérêt du genre humain est en jeu".

La loi du marché décide de "qui aura [des vaccins] et qui n'en aura pas (...) Vous trouvez que c'est normal ?", feint de s'interroger le syndicaliste, qui trouve révulsant que les vaccins soient donnés "aux plus offrants". "Il faut travailler pour le bien commun et le bien de l'humanité sans que personne ne soit oublié", conclut Philippe Martinez.

Aujourd’hui Pfizer-BioNtech et Moderna produisent des vaccins qui leur appartiennent. Mais si ces laboratoires n’avaient plus de licences qui leur permettent d’être propriétaires de leur sérum, rien n’empêcherait des laboratoires français de produire des doses et d’accélérer encore la cadence. 

Certaines personnalités politiques, comme François Ruffin (LFI), ainsi qu'une trentaine de médecins, ont déjà émis une proposition en ce sens le 5 janvier dernier, demandant dans les colonnes du Parisien que la vaccination soit déclarée "grande cause nationale".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le grand Jury Cgt Philippe Martinez
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants