2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : Michel Cymes explique ce qu'est la maladie de Kawasaki ?

Un premier enfant est mort d'une forme proche de la maladie de Kawasaki en France, il avait été infecté par le coronavirus.

Ca va beaucoup mieux - Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Coronavirus : qu'est-ce que la maladie de Kawasaki qui touche les enfants ? Crédit Image : PHILIPPE HUGUEN / AFP | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Camille Sarazin

Une forme proche de la maladie de Kawasaki a envoyé en réanimation pédiatrique des enfants, dont la plupart ont été infectés par le coronavirus. 

Les cas qu’il nous a été donné d’observer sont considérés par les spécialistes comme des cas "légers" pour la plupart. Mais un garçon de neuf ans en est mort en France il y a quelques jours. Même si les décès sont rares, la maladie inquiète. 

La maladie de Kawasaki est ce qu’on appelle une vascularite. Autrement dit, une maladie caractérisée par une inflammation des vaisseaux sanguins. Si on ne fait rien, ça peut dégénérer en anévrismes coronaires. Et dans certains cas, elle peut donc être mortelle

Dans les symptômes, il y a la fièvre. Il faut qu’elle persiste au-delà de 5 jours et qu’aucun antibiotique n’en vienne à bout. Et cette fièvre ne vient pas seule. Elle peut s’accompagner d’une conjonctivite, de l’apparition de ganglions, d’éruptions cutanées voire d’une perte de la couche superficielle de la peau du côté des zones génitales, de la plante des pieds ou de la paume des mains. 

À lire aussi
Les touristes désertent les restaurants français. économie
Les infos de 5h - Réouverture des restaurants : "C'est un plan de sauvetage", estime l'UMIH du Bas-Rhin

Et une fois qu’on a dit ça, on n’a pas tout dit… Ce ne sont là que quelques-uns des symptômes dont vous aurez remarqué qu’ils rappellent d’autres maladies infantiles. C’est pour cette raison que le diagnostic de cette maladie de Kawasaki n’est pas facile à établir. 

Heureusement, cette maladie se traite. En tout cas, elle l’a été dans le cas des quelques dizaines d’enfants qui ont été hospitalisés en France. Il existe des médicaments efficaces et une fois guéri, les rechutes sont extrêmement rares. 

Quel lien avec le coronavirus ?

Maintenant, la question qui se pose est la suivante : les cas de maladie de Kawasaki peuvent-ils avoir un lien avec l’épidémie de Covid-19 ? Cette interrogation mobilise les soignants, en France comme à l’étranger. 

Rien ne permet d’affirmer qu’il y a un lien mais c’est une hypothèse sur laquelle planchent les scientifiques parce que les enfants concernés, dans leur grande majorité, ont aussi été infectés par le coronavirus, en général un mois avant que ne survienne la réaction inflammatoire qui les a conduits en réanimation. Mais que les choses soient claires : il ne s’agit là que d’une hypothèse. 

Voilà pourquoi, bien que l’on ait dit que le coronavirus faisait plus de dégâts chez les séniors que chez les jeunes, il convient d’être plus que jamais prudent. Il faut le répéter aux jeunes : respectez les gestes barrières ainsi que le port du masque. Il y a déjà suffisamment à faire avec le virus, ce n’est pas la peine d’en rajouter avec d’autres pathologies.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Enfants
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants