1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : la transpiration est-elle est un vecteur de transmission ?

La maladie est en réalité véhiculée par les goutelettes, les postillons, et de manière générale via toutes les sécrétions respiratoires souvent invisibles que l'on projette quand on se parle.

>
Coronavirus : les plages seront-elles ouvertes cet été ? Crédit Image : Arulonline / Pixabay | Crédit Média : Marie Guerrier | Durée : | Date :
Marie Guerrier
Marie Guerrier édité par Sarah Ugolini

La transpiration peut-elle être un vecteur de transmission du coronavirus ? Soyez rassurés, la maladie est en réalité véhiculée par les gouttelettes, les postillons, et de manière générale toutes les sécrétions respiratoires souvent invisibles que l'on projette quand on se parle. 

La transmission du virus peut en effet se faire quand une personne infectée éternue ou quand on tousse par exemple. Ce sont ensuite nos mains qui sont les pires vecteurs de transmission du virus car on touche des surfaces où sont déposées les postillons et on se touche ensuite souvent le visage. Cela passe ainsi par le nez, la bouche et les yeux. 

La transpiration n'est donc pas un transmetteur en soi du Covid-19, sauf si elle est elle-même en contact avec les postillons. "Le coronavirus ne se transmet pas par la sueur", avait notamment rappelé le docteur Juan Gestal, professeur émérite en médecine préventive à l’Université de Santiago de Compostelle à La Voz de Galicia. Il est donc possible de refaire du sport de manière indivduelle après le 11 mai.   

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants