1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : les caillots de sang, nouveau symptôme du Covid-19

Selon de récentes observations de médecins aux États-Unis, en France et en Chine, le coronavirus provoquerait la formation de caillots de sang.

Une infirmière à l'hôpital d'Argenteuil, dans la banlieue parisienne (photo d'illustration).
Une infirmière à l'hôpital d'Argenteuil, dans la banlieue parisienne (photo d'illustration). Crédit : Fred Dufour - AFP
Venantia
Venantia Petillault et AFP

C'est l'une des sombres découvertes de la pandémie : la maladie Covid-19, initialement perçue comme une virulente affection respiratoire, attaque bien plus que les poumons. Déjà, on s'est aperçu que d'autres organes, comme les reins, étaient affectés.

La formation de caillots dans des vaisseaux sanguins peut asphyxier les membres. Quand ils se forment dans les veines de la jambe (phlébite), ils peuvent se déloger et remonter vers les poumons, y boucher l'artère et les mettre à l'arrêt (embolie pulmonaire). Dans le coeur, ils peuvent provoquer une crise cardiaque. Quand ils vont au cerveau, c'est l'accident vasculaire cérébral.

Tous ces scénarios ont été observés chez des malades du Covid-19 qui n'avaient aucun facteur de risque autre que d'avoir contracté le nouveau coronavirus. Normalement, contre les caillots, des anticoagulants comme l'héparine sont administrés. Mais cela ne marche pas toujours et cause parfois une hémorragie interne.

D'abord en Chine, puis en Europe, et maintenant aux États-Unis, les médecins apprennent sur le tas et tentent de documenter le phénomène. "J'ai vu des centaines de cas de caillots dans ma carrière, mais je n'avais jamais vu autant de cas anormaux extrêmes", a confié à l'AFP Behnood Bikdeli, spécialiste en médecine interne au centre médical universitaire de Columbia.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants