2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : la Nouvelle-Calédonie connaît ses premiers cas et se confine

Les territoires français de Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna étaient parvenus à se préserver de la Covid-19, jusqu'à ce mois de mars 2021.

La Nouvelle-Calédonie
La Nouvelle-Calédonie Crédit : AFP
Gaétan Trillat et AFP

C'est la fin d'une exception qui faisait figurer la Nouvelle-Calédonie et de Wallis-et-Futuna, deux territoires français d'Océanie, au rang des rares endroits du monde à ne pas être touchés par le coronavirus. Neuf cas ont été recensés dimanche 7 mars en Nouvelle-Calédonie et sept à Wallis-et-Futuna, les premiers "autochtones" : jusqu'ici, de rares cas avaient été détectés lors de quatorzaines à l'hôtel obligatoires pour tout voyageur arrivant sur ces îles. 

Les premiers cas autochtones de Nouvelle-Calédonie ont été identifiés lors d'investigations menées en raison de la détection la veille dans l'archipel voisin de Wallis-et-Futuna du premier cas local. Or, il y a une bulle sanitaire entre les deux territoires de sorte que les voyageurs circulent librement.

"Selon les premiers éléments, le patient (à Wallis-et-Futuna) aurait développé des symptômes mi-février et aurait pu ainsi être contaminé à Wallis-et-Futuna à partir de la fin du mois de janvier", a déclaré à la presse Thierry Santa, président du gouvernement calédonien. Les vols avec les îles de Wallis et Futuna sont suspendus. Ce malade, qui serait un principal de collège, se trouve dans un état grave et pourrait être évacué vers l'hôpital de Nouméa.

Confinement strict en Nouvelle-Calédonie

Thierry Santa a demandé "à toutes les personnes qui sont revenues de Wallis-et-Futuna (en Nouvelle-Calédonie) depuis le 25 janvier de s'isoler et de se signaler en appelant le 15". Aux côtés de Laurent Prévost, haut-commissaire de la République en Nouvelle-Calédonie, il a annoncé "un confinement strict de la population à partir de lundi soir pour deux semaines dans l'objectif clair de casser la transmission du virus tant qu'il en est encore temps". Le détail des mesures de confinement sera présenté plus tard, mais Thierry Santa et Laurent Prévost ont d'ores et déjà indiqué que tous les établissements scolaires seront fermés et toutes les activités non essentielles interdites.

À lire aussi
Notre-Dame de Paris
C'est à suivre : réouverture des bars en Angleterre, deux ans de l'incendie de Notre-Dame

À Wallis-et-Futuna, une campagne de tests sera lancée lundi auprès de tous les élèves, enseignants et personnels administratif et technique du collège de Vaimoana où travaille le premier malade détecté samedi. La population de ces îles n'est pas confinée pour le moment mais, le port du masque est obligatoire depuis dimanche dans l'espace public, les bars et restaurants sont fermés ainsi que les établissements scolaires et les vols entre l'île de Wallis et celle de Futuna sont suspendus, a indiqué l'Administration supérieure dans un communiqué.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Confinement Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants