2 min de lecture Loire

Coronavirus : "La 2e vague arrive tel un tsunami", alerte un maire de la Loire sur RTL

INVITÉ RTL - Le maire de Saint-Chamond Hervé Reynaud demande sur RTL l'installation d'un hôpital militaire pour faire face à la seconde vague.

Julien Sellier L'invité de RTL Petit Matin Julien Sellier
>
Coronavirus : "la deuxième vague arrive comme un tsunami", alerte un maire de la Loire sur RTL Crédit Image : KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Petit Matin - Julien Sellier
Julien Sellier édité par Jérémy Billault

Plus de 50.000 nouveaux cas dimanche, 40% des lits en réanimation désormais occupés : la situation épidémiologique en France alarme. Et si les grandes métropoles semblent les plus touchées, il ne faut pas croire que les territoires périurbains et ruraux sont à l'abri.

Dans ces zones qui comptent moins de médecins et moins de places à l'hôpital, l'épidémie peut faire des ravages. Parmi les territoires les plus touchés, le département de la Loire inquiète particulièrement. Hervé Reynaud, maire LR de Saint-Chamond, lance un appel à Emmanuel Macron avec d'autres élus de la vallée de Gier.

Il demande l'installation d'un hôpital militaire comme celui qui avait été mis en place à Mulhouse face à la première vague. "Cette deuxième vague nous arrive tel un tsunami et si l'on se projette sur quelques jours, sans doute nous risquons d'être dépassés, notre hôpital est au bord de la saturation".

1 malade pour 100 habitants

L'ARS assure de son côté que la situation est maîtrisée. "Mais dans notre hôpital, nous sommes passés de 50 cas Covid à plus 130 et nous ne faisons pas de réanimation, donc nous voulons  anticiper".

À lire aussi
Pierre Thivillon accueille dans son zoo des animaux sauvages saisis par les autorités animaux
Loire : une association accueille les animaux sauvages saisis par la justice

La vallée de Gier est l'un des territoires les plus touchés par la Covid-19. Actuellement, près d'1 test sur 4 est positif, on compte 1 malade pour 100 habitants. "J'en appelle à la responsabilité de la population qui doit bien respecter les gestes barrières", demande le maire qui ne souhaite pas durcir les mesures déjà en place comme le couvre-feu. 

"Nous avons besoin de soutien de police pour faire respecter les choses, notamment le week-end, ajoute Hervé Reynaud. Les élus prennent leurs responsabilités et veulent une vraie concertation pour pouvoir éviter d'être dans le dur dans quelques jours.  Il ne s'agit pas de faire un point sur la situation aujourd'hui, mais les projections nous inquiètent."

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Loire Coronavirus Hôpitaux
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants