2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : l'industrie pharmaceutique croit à un vaccin en 2020

Alors qu'un vaccin n'était prévu que pour 2021, l'industrie pharmaceutique est optimiste mais devra faire face à des défis "colossaux". Il faudra aussi pouvoir produire et distribuer des milliards de doses.

Une femme se fait vacciner (photo d'illustration)
Une femme se fait vacciner (photo d'illustration) Crédit : DOUGLAS MAGNO / AFP
Pierre
Pierre Jarnoux et AFP

Une centaine de laboratoires dans le monde sont engagés dans une course contre-la-montre pour mettre au point un vaccin contre le coronavirus.

Albert Bourla, patron de Pfizer qui mène des essais cliniques, croit à un vaccin avant 2020. "Si les choses se passent bien, que les étoiles sont alignées nous aurons assez de preuves de sécurité pour pouvoir avoir un vaccin vers la fin octobre", a-t-il affirmé.

La Fédération Internationale de l'Industrie du Médicament (IFPMA) avertit toutefois que la production et la distribution du vaccin se heurtent à des défis "colossaux". Le défi logistique en fait partie. Produire et distribuer des milliards de dose relève de l'impossible.

Le monde va avoir besoin de deux doses de vaccin par personne, soit 15 milliards selon certaines estimations, un vrai casse-tête logistique, rappelle le directeur de l'IFPMA, Thomas Cueni. L'industrie pharmaceutique s'est engagée à assurer une distribution équitable du ou des vaccins validés, mais "nous n'aurons pas les quantités requises le premier jour, même en mettant les bouchées doubles", prévient-il.

Tous les vaccins candidats pourraient ne pas convenir au monde entier

À lire aussi
Un médecin prend la température d'une femme à Bombay en Inde, le 24 juin 2020 Inde
Coronavirus : l'Inde devient le troisième pays le plus infecté dans le monde

Paul Stoffels, numéro deux et directeur scientifique de Johnson and Johnson, ajoute que si 15 milliards de doses étaient nécessaires, plusieurs vaccins devraient être autorisés pour satisfaire la demande initiale. 

Reconnaissant par ailleurs l'impératif d'une distribution universelle du vaccin, les directeurs de l'industrie pharmaceutique sont unanimes pour défendre la propriété intellectuelle sur leurs innovations.

Les laboratoires de l'industrie pharmaceutique investissent des milliards chaque année dans de nouveaux vaccins et nouvelles molécules. La propriété intellectuelle est primordiale dans leur secteur. "Si on ne protège pas la propriété intellectuelle, personne n'a intérêt à innover", dit Pascal Soriot.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Vaccin
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants