1 min de lecture Air France

Coronavirus : l’alliance d'Air France-KLM menacée par la crise

L’alliance aérienne Air France-KLM est menacée par la crise provoqué par l’épidémie de coronavirus. Le ministre néerlandais des Finances Wopke Hoekstra appelé le groupe à "changer de cap".

Un Airbus A350 du groupe Air France-KLM (illustration)
Un Airbus A350 du groupe Air France-KLM (illustration) Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le groupe Air France-KLM a été frappé de plein fouet par l'effondrement historique du trafic aérien et dimanche 13 septembre, le ministre néerlandais des Finances Wopke Hoekstra s’est dit inquiet sur l’avenir de l'alliance aérienne. "Ce n'est pas automatique", a-t-il déclaré dans une interview à la télévision publique néerlandaise NPO. Cette alliance est menacée si la crise actuelle se poursuit, estime le ministre qui a rappelé la nécessité de réduire les coûts.

La France et les Pays-Bas possèdent chacun 14% du groupe franco-néerlandais formé par l’alliance entre les compagnies aériennes Air France et KLM. Au printemps dernier, Air France avait bénéficié de sept milliards d'euros d'aide, sous forme de prêts. Les Pays-Bas avait de leur côté délivré à KLM 3,4 milliards d’euros. 

Cette aide financière s’inscrit dans le cadre d'un "plan de restructuration global", attendu le 1er octobre. KLM doit par ailleurs s’engager sur le "rétablissement des performances et de la compétitivité" de la compagnie.

Il faut "changer de cap"

Mais dans le cadre d’une crise sans précédent, liée à l’épidémie de coronavirus et le confinement, il est urgent de "changer de cap", estime Wopke Hoekstra. En cause : une perte de 2,6 milliards d'euros au deuxième trimestre, et de 1,8 milliard d'euros sur les trois premiers mois de l'année. 

À lire aussi
Des avions à l'aéroport Charles de Gaulle (Illustration). transports
Les infos de 8h - Transports : bientôt la fin des vols Air France à Strasbourg

Air France a d’ores et déjà annoncé que 7.580 postes disparaîtront d’ici fin 2022, et KLM entend supprimer jusqu’à 5.000 emplois sur la même période. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Air France KLM Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants