1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : en Seine-Saint-Denis, un dispositif pour vacciner les plus précaires
1 min de lecture

Coronavirus : en Seine-Saint-Denis, un dispositif pour vacciner les plus précaires

REPORTAGE - En Seine-Saint-Denis, seuls 25% des plus de 75 ans ont réussi à obtenir une dose de vaccin. Un dispositif dédié aux plus précaires a été mis en place par l'Assurance maladie.

Une personne âgée se faisant vacciner à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, le 17 février 2021
Une personne âgée se faisant vacciner à Bobigny, en Seine-Saint-Denis, le 17 février 2021
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Coronavirus : en Seine-Saint-Denis, un dispositif pour vacciner les plus précaires
01:28
Coronavirus : en Seine-Saint-Denis, un dispositif pour vacciner les plus précaires
01:28
Agathe Landais - édité par Thomas Pierre

Beaucoup de personnes âgées attendent encore leurs doses de vaccin. À Bobigny, en Seine-Saint-Denis, l'Assurance maladie a contacté les plus précaires, ceux qui, souvent, n'arrivent pas à prendre un rendez-vous sur Internet. Les plus de 75 ans sont vaccinés dans un centre dédié. 

Dans la salle d'attente, nous rencontrons Jacqueline, 78 ans, Rose, 89 ans. Voisines et habitantes de Bondy, elles voulaient se faire vacciner, mais ont bien failli se décourager. "On a essayé avec le numéro que la mairie nous avait donné. On n'a jamais rien eu (...) On avait quelqu'un, un disque, qui nous disait c'est complet", racontent-elles. 

Elles ont finalement été appelées par l'Assurance maladie qui leur a réservé un créneau dans ce centre de vaccination. Comme Jacqueline et Rose, 700 personnes âgées précaires de ce département ont été vaccinées en une semaine. 

"On va prendre les personnes de plus 75 ans qui n'ont pas de médecin traitant", explique Marie Lafage de la CPAM 93, "celles qui bénéficient de la complémentaire santé solidaire, qui est une prestation sous condition de ressources. De nombreuses collectivités mettent en place des bus, des navettes et vont chercher à leur domicile les personnes et les acheminent jusqu'ici".

À lire aussi

Un dispositif qui va donc directement au contact des plus précaires dans un département où, aujourd'hui, seuls 25% des plus de 75 ans ont réussi à obtenir une dose de vaccin.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/