1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus en Allemagne : la situation est jugée "préoccupante"
1 min de lecture

Coronavirus en Allemagne : la situation est jugée "préoccupante"

Ce jeudi 10 décembre, l'Allemagne a enregistré plus de 23.000 nouvelles contaminations au coronavirus et déplore 440 décès liés à l'épidémie.

La chancelière allemande Angela Merkel
La chancelière allemande Angela Merkel
Crédit : Odd ANDERSEN / AFP
Marie Gingault & AFP

Tandis que Jean Castex doit se prononcer ce jeudi soir sur le maintien ou non du déconfinement prévu le 15 décembre en France, la situation sanitaire se dégrade en Europe et devient particulièrement "préoccupante" en Allemagne.

Dans le pays d'Angela Merkel, la hausse du nombre d'infections à la Covid-19 est "préoccupante", a estimé le président de l'institut de veille sanitaire Robert-Koch (RKI) ce jeudi 10 décembre. La situation "a même empiré depuis la semaine dernière", a regretté Lothar Wieler. En effet, les autorités allemandes s'inquiètent de l'évolution de l'épidémie. Ce jeudi 10 décembre, 23.679 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en Allemagne en 24 heures et 440 décès sont à déplorer. 

Mercredi, l'Allemagne célébrait un triste record : celui du nombre de morts décédés du coronavirus en 24 heures. Le chiffre s'élevait alors à 590 décès liés à l'épidémie. Présentée comme le "bon élève" de l'Europe dans sa gestion de la première vague de la pandémie, l'Allemagne a enregistré quelque 1,2 million de contaminations depuis l'apparition du virus, selon les données du RKI. 

Face à cette hausse inquiétante des contaminations, c'est avec beaucoup d'émotion que la chancelière allemande a appelé mercredi à de nouvelles restrictions, afin d'endiguer la propagation du coronavirus en Allemagne. En effet, en raison des traditions de Noël fortement ancrées dans le pays, les autorités allemandes s'inquiètent des rassemblements devant les stands de vin chaud ou de gaufres à l'approche des fêtes de fin d'année. En Suisse aussi la situation sanitaire se dégrade et chez nos voisins Luxembourgeois et Belges, les restrictions devraient se poursuivre à minima jusqu'au mois de janvier.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/