2 min de lecture Coronavirus Allemagne

Coronavirus : comment l'Allemagne se prépare aux fêtes de fin d'année

ÉCLAIRAGE - Si la France a fait le choix d'alléger ses restrictions à l'approche des fêtes, c'est une approche totalement opposée qui est opérée chez nos voisins allemands. Angela Merkel a pour sa part resserré la vis.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Coronavirus : comment l'Allemagne se prépare aux fêtes de fin d'année ? Crédit Image : Odd ANDERSEN / AFP | Crédit Média : Blandine Milcent | Durée : | Date : La page de l'émission
Blandine Milcent édité par Marie Gingault

Les disparités au niveau des ouvertures des stations de ski c'est un peu le symbole d'une Europe qui est incapable de s'entendre sur une réponse commune, une nouvelle fois. C'est également le symbole entre la France et l'Allemagne à l'approche des fêtes, car dans l'hexagone on dessert la vis avant Noël, de manière limitée et progressive, tandis que chez nos voisins allemands on la resserre par crainte d'un rebond et d'une troisième vague. 

En effet, Angela Merkel voudrait qu'on ferme les stations en Europe jusqu'au 10 janvier. L'Allemagne, assurant la présidence européenne, va donc s'engager en ce sens, tout en sachant que l'Autriche sera difficile à convaincre. Chez nos voisins allemands les stations sont donc fermées, en Bavière par exemple, région très touchée par le virus, les stations ne rouvriront pas pendant les fêtes. 

Pour ceux qui seraient tentés d'aller passer, ne serait-ce qu'une journée en Autriche ou en Suisse, par exemple pour aller skier, la Bavière a annoncé que ces personnes devront faire au retour une quarantaine de dix jours. Les lander ont décidé de nouvelles mesures mercredi soir et à la différence de la France, les restrictions en Allemagne sont prolongées, voire renforcées. 

22.000 contaminations et environ 400 morts par jour

Toutes les mesures qui ont été prises le 2 novembre, pour ce qu'on a appelé le "confinement léger" en Allemagne, ont été prolongées au moins jusqu'en janvier. Cela signifie que les bars et restaurants restent fermés et que toutes les activités sportives et culturelles restent suspendues. Les hôtels ne peuvent accueillir des clients que pour des raisons professionnelles, et à part ça, les écoles et commerces sont toujours restés ouverts en Allemagne. 

À lire aussi
Coronavirus Allemagne
Coronavirus en Allemagne : déjà plus d'un million de personnes vaccinées

Les autorités ont également demandé aux citoyens de restreindre leurs contacts, mais ils ont toujours pu sortir. Ce dispositif est prolongé, avec des restrictions encore plus sévères au 1er décembre, telles que le port du masque étendu, le nombre des clients dans les magasins qui baissera encore, et sur les contacts privé, l'Allemagne est passée de 10 à pas plus de 5 personnes d'un autre foyer que le sien.

Si l'Allemagne était une bonne élève dans la gestion de crise du coronavirus, elle ne l'est plus, d'où ce nouveau tour de vis. Le pays d'Angela Markel est à 22.000 contaminations par jour et environ 400 morts. Les mesures qui avaient été prises début novembre ont bien cassé la deuxième vague, mais cette dernière ne retombe pas, ou alors très lentement. Toutefois, les Allemands, qui ont toujours pu se déplacer, pourront aller fêter Noël en famille. Le gouvernement leur demande néanmoins d'éviter les contacts la semaine précédente et de restreindre au maximum le nombre de convives pour les fêtes. Pour Noël et le Nouvel An, la limite autorisée sera de 10 personnes au lieu de 5. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Allemagne Épidémie Angela Merkel
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants