2 min de lecture Recherche

Coronavirus : Discovery, Solidarity... Quels sont les essais cliniques en cours ?

Deux vastes essais cliniques ont été lancés par l'OMS (Solidarity) et par le consortium européen REACTing (Discovery) pour trouver un remède thérapeutique au Covid-19. Ils proposent tous les deux de tester 4 molécules dont l'hydroxychloroquine qui fait tant débat ces derniers jours.

Un laboratoire de virologie à l'hôpital Bichat à Paris (Illustration).
Un laboratoire de virologie à l'hôpital Bichat à Paris (Illustration). Crédit : JOEL ROBINE / AFP
Camille Descroix
Camille Descroix
et AFP

La lutte contre le Covid-19 bat son plein. L'épidémie de coronavirus continue sa progression, obligeant le tiers de la population mondiale à se confiner. Des études sont lancées aux quatre coins du monde pour tenter de trouver un remède. Voici les principaux essais cliniques à l'étude.

Au niveau européen, un premier essai a été initié par le consortium européen REACTing ce dimanche 22 mars. Appelé Discovery et coordonné par l'Inserm, il doit inclure 3.200 patients européens. En France, 800 participants sont concernés : il s'agit de patients atteints de formes sévères, hospitalisés dans les services de maladies infectieuses et de réanimation. 

Un autre essai clinique international a également été lancé par l'OMS. Baptisé Solidarity, il regroupe déjà près d'une dizaine de pays. Le principe est simple : tous les médecins des pays participants, qui doivent prendre en charge une personne hospitalisée en lien avec le Covid-19, pourront lui proposer de collaborer à cet essai, en lui faisant signer un formulaire de consentement qui sera directement acheminé à l’OMS. 

Quatre molécules testées

Ces deux essais d'envergure proposent de tester quatre traitements simultanément : le remdesivir (un antivriral conçu pour Ebola), le lopinavir en combinaison avec le ritonavir (aussi appelé le kaletra, un médicament contre le VIH), la même combinaison lopinavir/ritonavir, associée à l'interféron bêta, et enfin l'hydroxychloroquine (cousin de la chloroquine). Cette dernière, plébiscitée par le professeur marseillais Didier Raoult, n'était pas prévue, au départ, et a été rajoutée à la demande de l'OMS et de l'État français.

À lire aussi
Un test sanguin (illustration) recherche
Coronavirus : un test rapide de dépistage à partir d'une goutte de sang

Dans le cas de Solidarity, dès que le patient est diagnostiqué positif, son médecin vérifie auprès de son hôpital auxquels des quatre traitements potentiels il peut avoir accès et le système lui en attribue un aléatoirement. Seule l’issue du traitement sera considérée. Pour ces deux essais, leur efficacité devrait être évaluée au 15e jour du traitement.

Habituellement, les essais de ce type se base sur une procédure à l'aveugle, où ni le patient ni le médecin ne sait qui prend quoi (une des substances testée ou un placebo). Ça ne sera pas le cas dans ce cas de figure, l'OMS justifiant ce choix par l'urgence. On parle alors d'essai ouvert. 

Des centaines d'études cliniques en cours

Dans le même temps, de nombreuses autres études sont menées. La majorité d'entre elles reposent sur les antiviraux (comme le lopinavir ou le ritonavir, cités plus haut) qui constituent pour le moment l'une des pistes les plus prometteuses. 

D'autres chercheurs travaillent aussi sur la piste des anticorps, dont une équipe de Gand, en Belgique, qui affirme avoir découvert un anticorps qui a permis in vitro d'empêcher le virus d'infecter les cellules, rapporte franceinfo.

En France, la Caisse autonome de retraite des médecins de France (Carmf) a proposé au ministre de la Santé, mercredi, un essai clinique à base d'hydroxychloroquine sur des médecins volontaires malades du coronavirus afin d'avoir "sous 10 jours" des résultats probants sur cette molécule.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Recherche Santé Médecine
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants