3 min de lecture Épidémie

Coronavirus : des tests sérologiques pour les soignants dès "la semaine prochaine"

Ces tests seront disponibles "à l'hôpital, en Ehpad, en établissement médico-social" mais "également en ville" a précisé Olivier Véran.

Olivier Véran, le 7 avril 2020, à l'Assemblée nationale
Olivier Véran, le 7 avril 2020, à l'Assemblée nationale Crédit : Alain JOCARD / AFP / POOL
Chloé
Chloé Richard-Le Bris et AFP

Les personnels soignants pourront bénéficier "à compter de la semaine prochaine" de tests sérologiques sur prescription médicale, afin de savoir s'ils ont contracté ou non le coronavirus, a annoncé mardi 19 mai le ministre de la Santé Olivier Véran.

"La Haute autorité de santé m'a transmis une recommandation hier qui me permet d'envisager à compter du début de la semaine prochaine de proposer à tous les soignants de notre pays (...) de bénéficier sur prescription d'un diagnostic sérologique", a déclaré Olivier Véran à l'Assemblée nationale.

Ces tests, qui permettront aux personnes concernées de "connaître leur état d'immunité", seront disponibles pour le personnel soignant "à l'hôpital, en Ehpad, en établissement médico-social" mais "également en ville", a précisé le ministre, interrogé lors des questions au gouvernement.

Selon Olivier Véran, cette mesure sera étendue "à tout le personnel qui travaille dans le domaine de l'hébergement d'urgence". Cela permettra de disposer d'"une arme diagnostique supplémentaire", a-t-il insisté.

A quoi servent les tests sérologiques ?

À lire aussi
Un Airbus A 320 de la compagnie Air Corsica à l'aéroport Napoléon Bonaparte Ajaccio le 18 janvier 2019. Corse
Déconfinement : les vols vers la Corse doivent être justifiés jusqu'au 23 juin

Les tests sérologiques permettent de savoir si quelqu'un a eu le coronavirus en regardant s'il a développé des anticorps. Ces tests se distinguent des tests virologiques, ou PCR, qui permettent de dire qu'un malade est infecté au moment où on les réalise.


Différents types de tests sérologiques sont disponibles, mais leur fiabilité est jugée inégale par les autorités sanitaires. Il n’est pas non plus certain que les anticorps protègent du virus. "Il n'y a actuellement aucune preuve que les personnes qui se sont remises du Covid-19 et qui ont des anticorps soient prémunies contre une seconde infection", a ainsi averti l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Olivier Véran
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants