1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : comment va se dérouler "l’opération inédite" contre le variant bordelais
1 min de lecture

Coronavirus : comment va se dérouler "l’opération inédite" contre le variant bordelais

Après la découverte d'un cluster lié à un variant "inquiétant", tous les habitants du quartier concerné vont recevoir le vaccin contre le coronavirus.

Le coronavirus (illustration)
Le coronavirus (illustration)
Crédit : HANDOUT / US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION / AFP
Florine Boukhelifa & AFP

À Bordeaux, quelques dizaines de personnes ont été testées positives à un variant "très rare", jugé "inquiétant". Le cluster a été découvert dans une école du quartier de Bacalan où des enfants, dont les familles ont participé à des rassemblements privés, ont rapporté le virus. Interrogé par l'AFP, le professeur Denis Malvy, infectiologue au CHU de Bordeaux a précisé la stratégie "inédite en France" pour en venir à bout.

"Les autorités sanitaires ont décidé une action territoriale, sur un bassin de population élargi par rapport à l'endroit où les chaînes de transmission sont apparues de manière assez brutale il y a une petite dizaine de jours", indique l'infectiologue. Cette stratégie prévoit une vaccination massive, rapide et transgénérationnelle, avec notamment l'envoi de 19.000 doses supplémentaires. Tous les habitants majeurs du quartier Bacalan vont ainsi pouvoir être rapidement vaccinés, sans conditions.

"On est donc dans un scénario de freinage mais adapté à la situation singulière d'un variant du coronavirus s'exprimant dans des clusters d'expansion communautaire", poursuit-il. Alors que ce cluster concerne surtout des jeunes et que le variant est associé à la transmissibilité, "on ne peut pas jouer avec le feu et le laisser s'installer".

De nouveaux clusters possibles

La stratégie, "audacieuse dans sa forme", pourrait ensuite être transposée ailleurs en France. "Elle sera sans doute prise comme modèle lorsque ce type de cluster se renouvellera", précise ainsi l'infectiologue. Car les autorités sanitaires s'attendent à découvrir des situations similaires au cas bordelais : "Cela ne saurait manquer, tant que continue la course-poursuite entre le virus et la rapidité avec laquelle la communauté va acquérir son immunité collective, notamment en Aquitaine où le virus a peu circulé", annonce le professeur Denis Malvy.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/