1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : 9 mois après sa contamination, elle ne retrouve pas un odorat normal
1 min de lecture

Coronavirus : 9 mois après sa contamination, elle ne retrouve pas un odorat normal

Après avoir été infecté par la Covid-19, l'anosmie, la perte de l'odorat, ou la parosmie, l'impossibilité d'identifier correctement des odeurs, peuvent s'inscrire dans le temps.

La perte de l'odorat est un symptôme commun du nouveau coronavirus.
La perte de l'odorat est un symptôme commun du nouveau coronavirus.
Crédit : Getty images
Coronavirus : 9 mois après sa contamination, elle ne retrouve pas un odorat normal
00:04:35
Coronavirus : 9 mois après sa contamination, elle ne retrouve pas un odorat normal
00:04:35
Virginie Garin - édité par Victor Goury-Laffont

La perte du gout et de l'odorat sont désormais des symptômes connus de la Covid-19. Si la plupart des malades retrouvent rapidement leurs facultés, pour d'autres, cela prend plusieurs mois. Certains développent aussi une parosmie, et commencent donc à sentir des odeurs épouvantables. 

Marie Grorod, originaire de Morzine (Haute-Savoie), est tombée malade au mois de mars. Neuf mois plus tard, son odorat n'est toujours pas revenu à la normale. "Je suis restée six mois sans le goût et l'odorat. Je retrouve, à peu près, le goût depuis trois mois", explique-t-elle.

C'est une autre séquelle qui s'avère être plus surprenante. Parfums, champignons, bergamotes, "des choses, précises ou non, sentent tout d'un coup les hydrocarbures", explique cette patiente guérie de la Covid-19.

"Mes odeurs personnelles sont déformées. Je peux d'un coup avoir l'impression de sentir le poireau, les oignons… Au quotidien, c'est insupportable", déplore-t-elle. Impossible désormais pour elle de porter du parfum ou du déodorant, une interdiction que Marie Grorod a dû étendre à son entourage proche. 

À lire aussi

Par des recherches internet, la haute-savoyarde s'est aperçue qu'elle n'était pas la seule à subir ces séquelles. Des inconforts qui peuvent dans certains scénarios s'avérer dangereux : "je ne peux plus savoir si un produit est encore bon, s'il y a un feu. Je suis aujourd'hui incapable d'être autonome".

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/