1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Comment s'habituer à ses prothèses auditives ?
3 min de lecture

Comment s'habituer à ses prothèses auditives ?

Avec l'offre 100% Santé, de plus en plus de Français se font équiper de prothèses auditives. Il n'est pas toujours facile de bien les supporter. Voici nos conseils pour s'y habituer.

Un appareil auditif (illustration)
Un appareil auditif (illustration)
Crédit : DURAND FLORENCE/SIPA
Comment s'habituer à ses prothèses auditives ?
00:03:35
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin - édité par Aline Perraudin

Avec l’offre 100% Santé, beaucoup plus de personnes se sont équipées d’appareils auditifs.  En 2021, près de 1,7 million de prothèses auditives ont été vendues. Mais ce n’est pas toujours facile de s’y habituer. En fait, cela dépend des personnes et du degré de la  perte auditive. Mais disons qu’en général, il faut effectivement quelques semaines pour bien s’adapter à ses prothèses auditives

Cela s’explique aisément : la prothèse auditive permet de percevoir de nouveau des sons que l’on n’entendait plus, et cela peut être gênant au début.  On peut se sentir submergé par toutes ces informations sonores. Par exemple, il faut se réhabituer aux sons aigus qui n’étaient plus audibles, et  ça peut être désagréable.

Une rééducation nécessaire pour se réhabituer aux différents bruits

Il ne suffit pas de mettre les prothèses auditives dans ses oreilles pour bien entendre. Ce n’est pas comme avec les lunettes. S’habituer à  ses prothèses auditives est un processus plus ou moins long. C’est normal. Et puis, on n’écoute pas seulement avec ses oreilles, mais aussi avec son cerveau. Celui-ci doit réapprendre à faire le tri entre les sons, à masquer certains bruits ambiants et à se concentrer sur les sons importants. Cela peut être fatigant et même décourageant si on n’arrive pas à obtenir assez vite un bon confort auditif.


Généralement on s’habitue plus facilement quand on a une baisse auditive pas trop importante. C’est facile à comprendre : plus le cerveau aura été privé  de sons, plus il lui faudra du temps pour se réhabituer à son nouvel environnement sonore. C’est la raison pour laquelle on recommande de s’appareiller à partir d’une perte auditive de 30 décibels. C’est lorsqu’on n’entend plus qu’un mot sur deux quand on nous parle à voix faible.

Les porter d'abord au calme, le plus régulièrement possible

Pour s'habituer plus facilement à ses prothèses auditives, il est conseillé de commencer par les mettre chez soi au calme.  C’est ce que recommande Brice Jantzem, président du syndicat des audioprothésistes que j’ai interviewé. "Souvent on a tendance à faire l’inverse, à les laisser dans un tiroir à la maison et à les mettre quand on sort. Or, il vaut mieux commencer par le plus facile, c’est-à-dire porter d’abord ses prothèses  dans un environnement sonore pas trop complexe, et y aller progressivement. Ensuite, on les met pour un déjeuner à deux,  puis lors un repas de famille, et enfin dans une galerie marchande où il y a beaucoup de bruits ambiants. L’autre point important, c’est de les porter le plus régulièrement possible, tous les jours, dans l’idéal 8 heures par jour, pour que le cerveau se rééduque plus facilement, réapprenne à traiter et à réinterpréter toutes les informations sonores qu’il reçoit".

Avec tous les modèles, on peut obtenir un bon confort d'écoute

À écouter aussi

Il existe plusieurs types de modèles, avec des fonctionnalités supplémentaires comme le fait d’être rechargeables, d’avoir une option "suppression du vent" pour les appareils plus haut de gamme. Mais selon l’audioprothésiste Brice Jantzem, les appareils de classe 1 qui bénéficient du 100% Santé, sans reste à charge pour les patients, sont très performants et permettent de couvrir tous les besoins de correction.
 
Ce qui est sûrement aussi important que l’appareil, c’est de bien choisir son audioprothésiste car c’est avec lui qu’on va effectuer les différents réglages pour obtenir un bon confort d’écoute. Plusieurs visites sont comprises dans le forfait. On estime qu’on peut progresser pendant 3 mois et que 6 mois sont parfois nécessaires pour profiter pleinement de son appareil auditif.

Si on ne récupère jamais toute sa perte auditive, on peut retrouver le plaisir de mieux communiquer avec ses proches et réentendre le chant des oiseaux. Et rien que pour cela, cela vaut la peine de se montrer patient.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.