1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Comment protéger ses yeux des écrans ?
3 min de lecture

Comment protéger ses yeux des écrans ?

Tablettes, ordinateurs, smartphones, consoles de jeux... Au travail ou pendant nos loisirs, on passe de plus en plus de temps devant les écrans. Voici comment prendre soin de ses yeux pour éviter certains désagréments.

Pour réduire la fatigue visuelle, il faut faire des pauses régulières
Pour réduire la fatigue visuelle, il faut faire des pauses régulières
Crédit : BARBARA GINDL / APA / AFP
Comment protéger ses yeux des écrans ?
00:03:45
Micro générique Switch 795x530
Aline Perraudin - édité par Aline Perraudin

De nos jours, nous passons beaucoup de temps devant les écrans. Si on n’est pas assis devant un ordinateur, on regarde son smartphone. Est-ce qu’on s’abîme les yeux avec les écrans ? 

On les fatigue, mais on ne les abîme pas et on n’accélère pas leur vieillissement. Cette idée vient du fait qu’on pense que la lumière bleue émise par les écrans est dangereuse pour nos yeux. Mais pour l’instant, sa nocivité aux niveaux d’exposition actuels n’est pas prouvée

En revanche,  ce qui est certain, c’est que la lumière bleue des écrans perturbe notre sommeil en envoyant à notre horloge biologique un signal de jour qui retarde l’endormissement.

La myopie augmente chez les jeunes, les écrans mis en cause

Les écrans n’endommagent pas la vision à l'âge adulte. En revanche, durant l’enfance, trop d’écrans favorisent la myopie. Leur utilisation fait que les enfants passent plus de temps à l’intérieur, sous lumière artificielle, et tout cela contribue au développement de la myopie, qui est due à un œil trop long. 

Or, plus la myopie se développe tôt, plus elle évolue vite. Il est donc important de limiter l’utilisation des écrans chez les enfants et surtout de les inciter à faire chaque jour des activités en plein air, car la lumière naturelle permet de réguler la croissance de l’œil et réduit le risque d’être myope.

Comment réduire la fatigue visuelle ?

Chez les adultes,  les écrans  n’ont pas le même impact sur la santé visuelle, mais ils peuvent entraîner une fatigue visuelle . On peut la réduire en faisant certaines choses. Déjà on commence par positionner correctement son écran. Il est conseillé de ne pas se rapprocher trop près de son ordinateur. 

L’écran doit rester au moins à 40 centimètres de son visage. Et le haut du cadre doit se situer à la hauteur des yeux ou du nez. Cela permet de réduire la fatigue liée à la mise au point car plus l’écran est près, plus les yeux doivent travailler dur. Si avoir son ordinateur à cette distance empêche de bien lire, il ne faut pas hésiter à augmenter la taille du texte.

L’éclairage est aussi important. On évite la lumière directe et les reflets gênants, venant par exemple d’une fenêtre. Il ne doit pas y avoir trop de contraste entre la luminosité de l’écran et la lumière de la pièce.

Et lorsqu’on regarde sur son smartphone ou sa tablette, il vaut mieux les tenir comme un livre. En revanche, on évite de s’allonger et  de tenir son téléphone au-dessus de sa tête car cela fatigue plus les muscles oculaires de regarder droit devant que légèrement vers le bas.

Suivre la règle des 20-20-20

Et quel que soit l’écran, il faut faire des pauses.C’est important pour que les yeux se reposent. Ils ne sont pas conçus pour regarder de près, à moins d’un bras de  distance, des heures d’affilée. On recommande de faire une pause de 15 minutes toutes les deux heures. 

On peut aussi suivre la règle anglo-saxonne des 20-20-20 : on regarde quelque chose à 20 pieds, c’est-à-dire à 6 mètres de distance, pendant 20 secondes, toutes les 20 minutes.
On n’oublie pas non plus de cligner des yeux. On a tendance à le faire trois fois moins devant un écran ! Cligner des yeux permet de répartir les larmes sur toute la surface de l’œil, d’hydrater les yeux, et donc d’éviter une sécheresse oculaire inconfortable.


Dernière chose, si on a les yeux qui fatiguent plus vite, ça peut être le signe d’un problème visuel mal corrigé. Les lunettes ou les lentilles ont peut-être besoin d’être adaptées. C’est le moment  de consulter un ophtalmologiste.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.