2 min de lecture Santé

Carry-le-Rouet : les rapatriés sont "sereins et calmes" selon un coordinateur de la Croix-Rouge

INVITÉ RTL - Rapatriés de Chine pour fuir le coronavirus, environ 200 Français sont arrivés à Carry-le-Rouet ce vendredi 31 janvier. Marc Zyltman coordonne dans le centre de vacances les actions de la Croix-Rouge. Il raconte l'installation.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Marc Zyltman était l'invitée de RTL du 31 janvier 2020 Crédit Image : Hugo Amelin / RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier édité par Charles Deluermoz

L'installation des passagers "s'est bien déroulée car nous avions préparé le site". Marc Zyltman, coordinateur de la Croix-Rouge à Carry-le-Rouet est revenu sur l'arrivée des Français rapatriés de Wuhan, épicentre du coronavirus en Chine, ce vendredi 31 janvier.

"Depuis hier matin, nous sommes sur place. Les équipes ont travaillé dur pour préparer ce site qui est plutôt sympathique : c'est un site de vacances et nous avons la chance de bénéficier d'une infrastructure assez exceptionnel au niveau hôtelier", a-t-il expliqué.

En terme de surveillance médicale, ces passagers sont soumis à "une mesure de confinement, c'est-à-dire qu'ils n'ont pas le droit de sortir du site ni de recevoir des visites, précise-t-il, en revanche, ils ont la possibilité d'aller et venir à leur guise sur le site sans problème."

J'ai vu des sourires, des expressions qui montraient que les personnes étaient contentes d'être arrivées, surtout les enfants.

Marc Zyltman, coordinateur de la Croix-Rouge à Carry-le-Rouet
Partager la citation

Concernant le suivi médical, Marc Zyltman précise que les patients "portent un masque chirurgical et que pendant la durée de leur séjour, la température sera prise au moins à deux reprises par jour". "Le personnel reste à leur disposition : nous avons la chance d'avoir à nos côtés les équipes médicales et paramédicales de la réserve sanitaire, présente 24 heures sur 24" a-t-il encore détaillé.

À lire aussi
Un médecin ausculte un patient présentant des symptômes du coronavirus le 17 février 2020 à Wuhan en Chine. coronavirus
Coronavirus : l’OMS tord le cou à plusieurs fake news

Lui qui côtoie ces patients depuis maintenant quelques heures indique les avoir trouvé "plutôt sereins et calmes." "J'ai même vu des sourires, des expressions qui montraient que les personnes étaient contentes d'être arrivées, surtout les enfants."

D'après lui, leur "périple a été plutôt long (...) mais l'installation se passe dans une atmosphère calme". "Présent à leur côté en permanence" le rôle des équipes sur place est de les rassurer et "d'animer ce centre de vacances un peu forcées" en proposant diverses activités.

Il rappelle enfin que leur départ pour Carry-le Rouet s'est fait sur "la base d'un volontariat" et que les patients ont tous "fait l'objet d'un questionnaire avant le départ", acceptant leur "condition de confinement."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Croix-Rouge Coronavirus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants