1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Café : "En deçà de six tasses, il n'y a aucun problème", dit un nutritionniste
2 min de lecture

Café : "En deçà de six tasses, il n'y a aucun problème", dit un nutritionniste

REPLAY - L'agence européenne de sécurité des aliments pointe du doigt la consommation du café. Des doses trop élevées de caféine peuvent provoquer des troubles cardiovasculaires.

Des tasses de café (image d'illustration)
Des tasses de café (image d'illustration)
Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
Café : "En deçà de six tasses, il n'y a aucun problème", dit un nutritionniste
04:10
Café : "En deçà de six tasses, il n'y a aucun problème", dit un nutritionniste
04:09
micro generique
La rédaction de RTL

Boire trop de café serait mauvais pour la santé, d'après l'agence européenne de sécurité des aliments, qui publie son avis scientifique ce jeudi 28 mai.

Alors faut-il se méfier de cette boisson ? "Non pas aux doses que nous consommons", rassure Arnaud Cocaul, nutritionniste. La limite serait à six tasses par jour. "On sait que certains d'entre nous, au-delà de six tasses vont avoir un effet négatif avec une hyperexcitabilité cardiaque. Ça peut provoquer des arythmies chez certains, des troubles du rythme", explique-t-il. À noter que la dose létale est, quant à elle, à 40 tasses par jour et que le thé contient deux fois de caféine que le café.

Et même les femmes enceintes n'auraient aucun risque à boire du café. "Ça va augmenter l'éveil de leur enfant, donc le temps de sommeil du fœtus sera diminué. Mais en aucun cas, il n'y a un effet de génotoxicité sur l'enfant", affirme Arnaud Cocaul. Le nutritionniste est toutefois plus sévère sur la consommation chez les jeunes : "Le problème est chez les jeunes parce que le café va cacher l'effet négatif de l'alcool." Ce qui contribue au développement du binge drinking (absorption effrénée d'alcool), un phénomène qui inquiète les professionnels de santé.

Les bénéfices d'une consommation à petite dose

Entre les études qui soulignent les avantages du café et celles qui avertissent sur les risques, qui croire ? Tout dépend de la quantité, selon Arnaud Cocaul. "On maintient qu'en consommant un petit peu de café, il y a une action bénéfique sur la prévention du cancer colorectal, sur la mémoire", explique-t-il.

À lire aussi

En précisant qu'il y a des heures auxquelles il vaut mieux prendre du café. "Entre 7 heures et 9 heures, ce n'est pas forcément très bon parce que l'hormone de stress est naturellement secrétée. Donc vous aurez tendance à augmenter votre consommation de café pour un effet plus dopant. Prenez un café plutôt vers 10 heures, éventuellement dans l'après-midi si ça ne gêne pas votre sommeil", conseille-t-il.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/