2 min de lecture Santé

Toux, nez qui coule, fatigue... pourquoi tout le monde est malade

ÉCLAIRAGE - Avec le rafraîchissement soudain des températures, de nombreuses personnes tombent malades. Mais le froid est-il réellement en cause ?

Une femme qui se mouche (illustration)
Une femme qui se mouche (illustration) Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
109996784729281669890
Clarisse Martin
Journaliste

Ce sont quelques mots que vous risquez d'entendre un peu partout ces jours-ci, au travail, à la maison ou chez des amis : "Je ne t'embrasse pas, je suis malade." Variante : "Je ne te serre pas la main", pour la même raison. Le nez qui coule, les quintes de toux et le front enfiévré... Si vous cumulez les trois critères, en effet, vous êtes certainement enrhumé.

Une prolifération des symptômes qui coïncide avec la chute brutale des températures et l'arrivée de la mi-saison. Depuis la fin de semaine dernière et l'équinoxe d'automne le 23 septembre, le mercure a dégringolé d'une dizaine de degrés. Une chute brutale qui perturbe le corps humain qui voit ses défenses immunitaires moins efficaces.

De quoi fragiliser les organismes de chacun et les rendre plus vulnérables aux microbes et virus qui traînent dans l'air.

À lire aussi
Des chercheurs australiens ont mis au point un test qui permet de détecter un cancer en 10 minutes cancer
Santé : bientôt un test pour détecter un cancer en 10 minutes ?

Comment attrape-t-on le rhume ?

Le froid est-il en cause ? Pour le docteur Jean-Marc Galinon, médecin généraliste à Paris, il s'agit d'une idée reçue. Contacté par RTL.fr, le médecin estime qu'il s'agit "essentiellement de problèmes d'immunologie." Plusieurs facteurs comme la fatigue ou encore le changement de température dérèglent le système immunitaire. "Les microbes sont toujours les mêmes", résume le généraliste.

À son cabinet, Jean-Marc Galinon a remarqué qu'aux changements de saison, les consultations pour ces petites pathologies se multipliaient. Avec l'arrivée des températures plus froides, le fait d'être davantage à l'intérieur, fenêtres closes, peut également influer. "C'est un facteur de contagion mais ce n'est pas le principal, note le médecin. C'est surtout les patients fatigués", avec les vacances d'été qui s'éloignent.

Comment s'en prémunir ou en guérir ?

S'il n'existe pas de remède miracle pour faire passer son rhume ou ne pas en attraper, il y a toutefois des petits gestes pour limiter la contagion. Jean-Marc Galinon rappelle les consignes basiques : "Éternuer dans son coude et non dans sa main, utiliser un mouchoir, se laver régulièrement les mains..." 

Le médecin recommande particulièrement la prise de vitamine C pour booster son système immunitaire et s'appuie pour cela sur les recommandations d'un scientifique américain. "C'est le professeur Linus Pauling, double prix Nobel de Chimie et de la Paix qui recommandait ça." Mais parfois, malgré toutes les précautions, les virus parviendront quand même à s'infiltrer dans l'organisme. "Des gens qui toussent, des nez bouchés, j'en vois tous les jours en ce moment au cabinet." Un mal de saison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Santé Froid
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794925060
Toux, nez qui coule, fatigue... pourquoi tout le monde est malade
Toux, nez qui coule, fatigue... pourquoi tout le monde est malade
ÉCLAIRAGE - Avec le rafraîchissement soudain des températures, de nombreuses personnes tombent malades. Mais le froid est-il réellement en cause ?
https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/avec-les-premiers-froids-pourquoi-tout-le-monde-est-il-malade-7794925060
2018-09-25 17:05:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/CYo-5XgQATD_8ssJN5DA9A/330v220-2/online/image/2016/0510/7783169337_comment-eviter-le-chaud-froid-et-le-rhume-de-mi-saison.jpg