1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Autotests : ils ont la "capacité de faire reprendre en mai une vie normale", assure le Pr Blachier
2 min de lecture

Autotests : ils ont la "capacité de faire reprendre en mai une vie normale", assure le Pr Blachier

INVITÉ RTL - "Le 15 mai on pourrait rouvrir quasiment la totalité de la société française" avec les autotests, martèle l'épidémiologiste Martin Blachier.

Le Professeur Martin Blachier était l'invité de RTL le vendredi 2 avril 2021.
Le Professeur Martin Blachier était l'invité de RTL le vendredi 2 avril 2021.
Crédit : RTL
Autotests : ils ont la "capacité de faire reprendre une vie normale", assure le Pr Blachier
08:58
L'invité de RTL Soir du 02 avril 2021
08:58
Carpentier-795x530
Stéphane Carpentier - édité par Marie Gingault

Alors que beaucoup misent sur leur efficacité, l'arrivée sur le marché des autotests tarde un peu en France. Une lenteur que ne comprend pas Martin Blachier, épidémiologiste et médecin de santé publique, qui milite pour l'utilisation de ces autotests qui ont été validés par la Haute autorité de Santé (HAS). 

"Dans tous les pays d'Europe ils sont utilisés, la sciences a dit qu'ils étaient efficaces et la HAS les a approuvé. Je rappelle que ce sont les mêmes tests que ceux qui sont utilisés aujourd'hui par les pharmaciens pour faire de l'antigénique", souligne le Professeur Martin Blachier qui ne voit pas "où est la polémique scientifique". 

"Il faut qu'on ait un plan autour de ces autotests parce que je le répète : ils sont en capacité en mai de nous faire reprendre une vie normale, donc il faut qu'on se prépare pour bien les utiliser et faire en sorte qu'ils puissent nous libérer", martèle l'épidémiologiste au micro de RTL.

Il faut vraiment se fixer la date du 15 mai pour être capable de rouvrir la France

Professeur Martin Blachier

"Pour l'instant on a un ministère de la Santé qui n'a pas bien compris le potentiel de ces autotests", regrette le médecin, selon qui il faut "passer du 'tester, tracer, isoler' qui ne fonctionne pas à du tester, tester, tester et encore tester et parfois isoler". 

À lire aussi

"En plus de la vaccination on va avoir besoin de ces autotests : les Américains l'ont compris, les Anglais l'ont compris, les Allemands l'ont compris, à notre tour de le comprendre également", insiste Martin Blachier qui assure que "si les Français faisaient un test toutes les semaines, ce serait plus efficace qu'un confinement"

"Il faut vraiment se fixer la date du 15 mai pour être capable de réouvrir la France, c'est possible et il faut y travailler jusqu'au 15 mai", plaide le Professeur Blachier. "C'est possible mais il faut se retrousser les manches, mettre des choses en place plutôt que d'uniquement penser à la restriction", conclut-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/