12 min de lecture Emmanuel Macron

Emmanuel Macron : "Je souhaite entamer une nouvelle étape dans mon combat politique"

MINUTE PAR MINUTE - Après des mois de tensions et de rumeurs, le ministre de l'Économie a décidé de claquer la porte du gouvernement, ce mardi 30 août.

Emmanuel Macron à Bercy le 30 août 2016, après avoir démissionné du gouvernement
Emmanuel Macron à Bercy le 30 août 2016, après avoir démissionné du gouvernement Crédit : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
ClaireGaveau
Claire Gaveau
Journaliste RTL

Le départ d'Emmanuel Macron est désormais acté. La rumeur d'une démission du ministre de l'Économie a agité la sphère politique toute la matinée et est désormais officielle. S'il n'est pas une surprise, ce remaniement intervient après une rencontre au sommet entre Emmanuel Macron et François Hollande. Ce départ, qui avait déjà été annoncée aux équipes de son ministère, vient mettre un terme à de nombreux mois de tensions au sein du gouvernement : les nombreuses déclarations et les idées libérales du protégée du chef de l'État étant depuis longtemps contestées par les autres membres du gouvernement.

Le point de tension maximal a été lors de la tenue du premier meeting d'Emmanuel Macron, en tant que président du parti En Marche !. Tout en étant locataire de Bercy, le ministre avait réuni à la Mutualité ses partisans et ses soutiens afin de définir les grandes lignes de son parti qui ne se veut "ni de droite, ni de gauche". Il y avait d'ailleurs, un long discours à la tribune qui s'était clôturé par "ce mouvement nous le porterons ensemble jusqu'en 2017, jusqu'à la victoire". Emmanuel Macron a ainsi toujours maintenu le flou sur son envie de participer ou non à l'élection présidentielle. Et son départ de Bercy n'a pas encore répondu à cette question puisque le ministre de l'Économie a simplement déclaré vouloir "entamé une nouvelle étape de son combat politique". 

Revivez la démission d'Emmanuel Macron minute par minute

22h10 - Emmanuel Macron a multiplié les sorties polémiques depuis son entrée à Bercy. Des petites phrases qui se sont multipliés ces derniers mois. 

À lire aussi
Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron, le 15 septembre 2017 à l'Élysée polémique
Nicolas Domenach : "Le 'nouveau monde' politique devrait se méfier de l'ancien"
>
Les déclarations polémiques d'Emmanuel Macron Crédit Image : NICOLAS TUCAT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :

21h31 - Jean-Christophe Cambadélis s'en prend vivement à Emmanuel Macron. Pour lui, ce départ du gouvernement vise à "empêcher le président de la République de se représenter", a déploré le patron de Solférino, sur LCI.

21h01 - 
Le sénateur-maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb, proche soutien d'Emmanuel Macron, a prédit mardi "un tournant dans le PS" en faveur d'une candidature de l'ex-ministre de l'Économie à la présidentielle. 
"Imaginons qu'au cours des mois qui viennent, on voit qu'Emmanuel Macron rencontre l'opinion publique, alors c'est le PS à ce moment-là qui va changer de posture", a-t-il déclaré. 
20h33 - 
Alain Duhamel, éditorialiste à RTL, évoque une décision "logique et égoïste" après la démission d'Emmanuel Macron. 

>
La démission d'Emmanuel Macron, "pas vraiment une surprise" pour Alain Duhamel Crédit Média : RTL.fr | Date :

20h24 - "La France c'est un tout, des angoisses, des exaspérations mais aussi une volonté d'aller de l'avant. J'ai une volonté le matin, c'est d'aller de l'avant, d'être cohérent avec les idées que je porte et de tout faire pour être à la hauteur des attentes des uns et des autres. Mais au fond, ce n'est pas un sujet de destinée personnelle, j'ai de l'ambition pour moi et mon pays, mais j'ai une volonté de porter l'espérance", a-t-il conclu son interview sur TF1.

J'ai toujours été clair. Pour ma part, je suis de gauche

Emmanuel Macron
Partager la citation

20h20 - Emmanuel Macron a une nouvelle fois voulu se poser au-delà des partis politiques même s'il a affirmé "être de gauche". "J'ai toujours été clair. Pour ma part, je suis de gauche. Une gauche qui se confronte au réel (...) C'est ma culture, mon origine. Ma volonté est de rassembler autour de valeurs qui dépassent le clivage".

Il faut construire cette offre maintenant mais ce n'est pas le temps de l'incarnation

Emmanuel Macron
Partager la citation

20h18 - Emmanuel Macron refuse une nouvelle fois de répondre à la question sur une possible candidature en 2017 : "C'est l'élection d'un homme mais surtout l'élection d'une vision. Si vous n'avez pas poser clairement cela vous ne pouvez pas agir. S'il n'y a pas de rassemblement sincère avec les Français, vous ne pouvez pas agir. Il faut construire cette offre maintenant mais ce n'est pas le temps de l'incarnation", a-t-il déclaré sur TF1. Avant de lancer : "C'est le temps du travail de fond (...) Nous avons fait ce porte à porte et je peux vous dire que les principales préoccupations ne sont pas 'qui' ou 'quelle couleur' mais sur des réponses concrètes. 

J'ai un profond respect pour le président de la République et le Premier ministre mais la décision la plus responsable était de quitter le gouvernement

Emmanuel Macron
Partager la citation

20h05 - "Il y a eu le débat sur la loi Travail, puis il y a eu les attentats du mois de juillet. Il n'était pas concevable de quitter le gouvernement. À la rentrée, je pensais qu'il était nécessaire, sans conflit aucun, de décider de cette démission et de quitter le gouvernement ne manière apaisée", détaille-t-il. Avant d'enchaîner : "C'est un choix difficile, car j'ai aimé être au gouvernement. J'ai un profond respect pour le président de la République, le Premier ministre et l'ensemble de mes collègues mais la décision la plus responsable était de quitter le gouvernement"

20h04 - "C'est une décision grave, j'en ai discuté avec le président de la République. Pourquoi ? Pour être libre de proposer, de rassembler autour d'un projet que je veux porter avec d’autres. Ensuite pour être responsable de cette conviction profonde que j'ai. Enfin parce que c'est la meilleure façon d'être utile à mon pays", a-t-il déclaré.

19h58 - Après son allocution depuis Bercy, Emmanuel Macron est l'invité du Journal télévisé de TF1 à partir de 20 heures. 

19h51 - Laurent Wauquiez a, à son tour, commenté la démission d'Emmanuel Macron. Et le président du parti Les Républicains ne s'est pas montré tendre avec celui qui a passé deux ans à Bercy : "Les rats quittent le navire". "Voilà un ministre qui, parce qu’il sent que ça tourne au roussi, dit qu’il n'est plus socialiste et abandonne un président de la République à qui il doit tout. Je n’ai pas d’affection particulière pour François Hollande mais je trouve que, de la part d'Emmanuel Macron, c’est vraiment un manque de dignité", a-t-il déclaré au quotidien La Montagne

19h35 - 
"Coucou", "Brutus", "le Taré du troisième étage"... Emmanuel Macron a récolté de nombreux surnoms depuis sa prise de fonction à Bercy. Retour sur ces petites histoires, symboles des différends avec les membres du gouvernement. 

19h25 - L'invitation d'Emmanuel Macron aux Universités d'été du Medef est-elle remise en cause ? Celle-ci n'était pas personnelle mais destinée au ministre de l'Économie. 

19h13 - Les soutiens d'Emmanuel Macron commence à réagir à la démission du ministre de l'Économie. Marc Simoncini s'est exprimé au micro de RTL et a souhaité "bon courage" à son ami alors que ce départ était "inévitable". S'il n'a pas confirmé une possible candidature à l'élection présidentielle, celle-ci n'est pas impossible : "Les choses sont beaucoup plus claires, c'est un homme libre. Il va pouvoir imaginer son programme (...) Je me fiche de s'avoir si François Hollande se présente, moi je soutiens Emmanuel Macron. Et cela est égal pour beaucoup de gens". Avant d'assurer que cette candidature était "compliquée" mais pas "impossible"


19h05 - Quelques minutes après la fin de l'allocution d'Emmanuel Macron, Stéphane Le Foll a pris la parole à l'Élysée. Une critique guère dissimulée à l'encontre de l'ancien ministre : 
"Quand on est au gouvernement, on travaille dans une équipe, en fonction d'un projet, d'un programme qui a été présenté aux Français", a-t-il déclaré. Avant de déclarer :
 "Il est souvent plus facile de dire ce qu'on n'est pas mais beaucoup plus difficile de dire ce qu'on est".  

18h58 - Le départ d'Emmanuel Macron a largement été commenté sur les réseaux sociaux. Et autant dire que la politique n'a pas toujours été au cœur des réactions. Sur Twitter, le trajet en bateau entre l'Élysée et Bercy, a été gentiment moqué

18h52 - Si Emmanuel Macron est revenu sur son action à la tête du ministère de l'Économie depuis deux ans, quel est son bilan ? Retour sur les grandes lignes d'Emmanuel Macron au sein du gouvernement.

18h44 - La passation de pouvoir entre Emmanuel Macron et Michel Sapin aura lieu mercredi à 10 heures, a déclaré l'Élysée. 

18h34 - L'intervention d'Emmanuel Macron est dorénavant terminée. Le ministre de l'Économie s'est également dit "convaincu que les Français rendront justice à François Hollande d'avoir fait face à des difficultés exceptionnelles". 

>
Emmanuel Macron : "Je souhaite entamer une nouvelle étape de mon combat" Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Date :

18h29 - Et s'il n'a pas annoncé sa candidature à l'élection présidentielle, Emmanuel Macron a pourtant livré ce que l'on pourrait définir comme un pré-discours de campagne. "J'ai fait le choix de prendre mes responsabilité. Ce n'est pas un choix dirigé contre les années. Au contraire j'en suis fière et je les assume. C'est un choix pour être libre et responsable. Libre de dire, de proposer, d'agir, de rassembler". Une manière pour lui "d'entamer une nouvelle étape de son combat politique". 

C'est un choix pour être libre et responsable. Libre de dire, de proposer, d'agir, de rassembler

Emmanuel Macron
Partager la citation

18h26 - Emmanuel Macron est plus que jamais "en marche" et a proposé un discours tourné vers l'avenir. "Construire un projet qui serve uniquement l'intérêt général, ce projet nécessite de rassembler toutes celles et ceux qui le partagent et ce même s'ils ne croient plus à la politique", a-t-il lancé à Bercy. "Ce projet, chacune et chacun peut l'éprouver dans sa vie quotidienne. Ce travail d’intérêt général doit être mené, loin du fracas que nous connaissons trop souvent".

J'ai touché du doigt les limites de notre système politique

Emmanuel Macron
Partager la citation

18h22 - Mais Emmanuel Macron a notamment pointé du doigt "les limites de notre système politique". "Dans notre Ve République, le seul moment où les débats nécessaires pour décider ces transformations peuvent utilement avoir lieu sont les campagnes présidentielles".

Je n'ai pas tout réussi, certaines entreprises ont connu la faillite et leurs employés le chômage

Emmanuel Macron
Partager la citation

18h19 - Emmanuel Macron a dressé un bilan de son passage au ministère de l'Économie en revenant notamment sur la loi croissance mais aussi sur "l'incroyable succès de la French Tech". "Pour autant, je n'ai pas tout réussi, certaines entreprises ont connu la faillite et leurs employés le chômage. Mais je suis fier d'être parvenu à avoir apporté des changements concrets dans la vie des français, notamment avec a loi croissance. J'ai mis en valeur des réussites individuelles et collectives. Tous ces résultats ont contribué au redressement de notre économie", a-t-il expliqué. 

18h17 - "J'ai présenté ma démission du poste de l'économie (...) J'ai mis toute mon énergie dans le combat. Je l'ai fait à la tête du'ne équipe et d'une administration que je tiens ici à saluer", a déclaré Emmanuel Macron au début de son allocution. 

18h15 - Emmanuel Macron arrive à Bercy. Son allocution démarre maintenant. 

17h53 - Selon Reuters, qui relaie un porte-parole du mouvement "En Marche !", une candidature d'Emmanuel Macron en 2017 n'est toujours pas d'actualité ce mardi. 

17h50 -
Si sa position sur l'échiquier politique fait régulièrement débat, le pensionnaire de Bercy se montre régulièrement près à relever les défis. À voir dorénavant s'il sera "en marche" jusqu'à l'élection présidentielle. Si oui, quel pourrait être le programme type d'Emmanuel Macron ?

17h41 -
Fidèle soutien d'Emmanuel Macron, le sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb a affiché sa satisfaction après cette démission. "Emmanuel Macron retrouve sa liberté. Le moment est venu pour lui d'aller à la rencontre des Français", a-t-il posté sur Twitter.

17h36 - Quel sera l'avenir d'Emmanuel Macron ? S'il affirme avoir démissionné pour "se consacrer à son mouvement politique", ce départ étaye encore un peu plus la thèse d'une candidature en vue de l'élection présidentielle. Dans cette perspective, François de Rugby appelle le désormais ex-ministre à prendre part à la primaire de la gauche.

17h33 - La démission d'Emmanuel Macron est-elle un coup dur pour François Hollande ? Au micro de RTL, un conseiller d'un ministre de poids confiant que cette situation était "vraiment pas terrible". Surtout qu'au fond de lui, le président de la République était persuadé que son protégé lui resterait fidèle. 

17h30 - Les dirigeants des Jeunes avec Macron n'entendent pas s'arrêter là après la démission du pensionnaire de Bercy. Ces derniers, qui ont été prévenus hier selon nos informations, se donnent rendez-vous dans un café parisien lors de l'intervention d'Emmanuel Macron au Journal télévisé de TF1. 

17h22 - L'Élysée a réagi à la démission du désormais ex-ministre de l'Économie. "Le président François Hollande a remercié Emmanuel Macron pour son action depuis 2014", peut-on notamment lire sur Twitter. 

17h19 - Autre changement dans ce gouvernement, le départ de George Pau-Langevin. Elle a annoncé démissionner "pour raisons personnelles". Ericka Bareigts lui succède à l'Outre-mer.


17h15 -
Emmanuel Macron a annoncé sur son compte Twitter qu'il "prononcerait une allocution depuis Bercy" à 17h45 sur son départ du gouvernement. Il s'agira d'une "simple déclaration", a indiqué à l'AFP son entourage. 

17h13 - Michel Sapin profite de cette démission pour récupérer un grand Bercy. Il a été nommé ministre de l'Économie et des Finances et cumulera ainsi les deux fonctions. 

17h11 - C'est désormais officiel, Emmanuel Macron a démissionné de son poste de ministre de l'Économie. 

17h03 -
La démission d'Emmanuel Macron pose dès lors la question de son successeur au ministère de l'Économie. Deux solutions semblent privilégiées à l'heure actuelle

17h01 - Selon Le Figaro, François Hollande aurait accepté la démission d'Emmanuel Macron. 

16h42 - Si ce départ était largement attendue dans la classe politique, il n'en reste pas moins une décision importante à quelques mois de l'élection présidentielle de 2017. François Hollande aurait même essayé de retarder au maximum le départ de son protégé. Retour sur les coulisses de cette démission

16h35 -
Du côté du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis a vivement critiqué la décision d'Emmanuel Macron évoquant un "kinder surprise pour convenance personnelle". 

16h30 - Jean-Luc Mélenchon a également commenté le départ d'Emmanuel Macron en comparant le ministre à "un monstre politique". 

16h23 - Nicolas Sarkozy a également commenté le départ d'Emmanuel Macron du gouvernement, lors d'un déplacement à la foire agricole de Châlons-en-Champagne. "Vous recevrez Monsieur Macron : je suis content qu'il ait du temps pour s'occuper de vous mais à sa place, je continuerais de m'occuper de l'économie française (...) Si j'ai bien compris, ça fait quatre ans qu'on n'a pas de politique économique et dans quatre minutes on n'aura plus de ministre de l'économie : c'est logique", a ironisé l'ex-président.

16h17 - Chez Les Républicains, l'annonce de la démission d'Emmanuel Macron a réveillé une certaine ironie. Sur Twitter, Daniel Fasquelle (député du Pas-de-Calais), Roger Karoutchi (sénateur des Hauts-de-Seine) ou encore Dominique Bussereau (député de la Charente-Maritime) y vont de leur commentaire. 

16h11 - Emmanuel Macron a régulièrement été décrié au sein du gouvernement. Le ministre de l'Économie, en poste depuis deux ans maintenant, a multiplié les sorties polémiques. La dernière en date ? "Je ne suis pas socialiste". Retour sur des "petites" phrases qui ont marqué son passage à Bercy.

16h07
Philippe Martinez a estimé mardi qu'Emmanuel Macron, ministre de l'Économie démissionnaire, est le "symbole de la dérive libérale de tout un gouvernement". "Il y a chez un certain nombre de dirigeants politiques, y compris des ministres, une préoccupation personnelle de carrière qui l'emporte sur des préoccupations qui devraient être le maître mot de ceux qui dirigent ce pays, c'est-à-dire l'intérêt collectif", a-t-il déclaré devant la presse. Mais le secrétaire général de la CGT a surtout fustigé le choix de François Hollande : "C'est un choix du président de la République de faire venir au gouvernement, d'abord comme conseiller, puis comme ministre, quelqu'un qui a la réputation d'être plutôt libéral que de gauche et social", a-t-il ajouté.

16h01
- Si la démission n'a toujours pas été officialisée par l'Élysée, l'annonce ne fait désormais aucun doute. Emmanuel Macron est par ailleurs l'invité du journal télévisé de TF1 ce mardi à 20 heures

15h55 -
Au micro de RTL, Pierre Gattaz s'est interrogé sur le successeur d'Emmanuel Macron. Le président du Medef espère ainsi que "le prochain ministre aura au moins ses qualités"

15h50 - La réunion entre Emmanuel Macron et le président de la République est déjà terminée. Le ministre de l'Économie a regagné Bercy à bord d'une navette fluviale.

15h35 - Les réactions sont déjà nombreuses dans les rangs politiques et ce à gauche comme à droite. Gérard Larcher, le président du Sénat (Les Républicains) s'est montré extrêmement critique sur Twitter : "Que reste-t-il de ce gouvernement ? Une coopérative d'ambitions personnelles".

15h30 - Emmanuel Macron était attendu à l'Élysée, pour rencontrer François Hollande, à 15 heures. Une réunion dans la plus grande intimité entre le chef de l'État et celui qui est encore ministre de l'Économie.

15h20 - Bonjour et bienvenue sur ce direct qui suit de près cette journée politique rythmée par la démission prochaine d'Emmanuel Macron.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emmanuel Macron Gouvernement François Hollande
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784659242
Emmanuel Macron : "Je souhaite entamer une nouvelle étape dans mon combat politique"
Emmanuel Macron : "Je souhaite entamer une nouvelle étape dans mon combat politique"
MINUTE PAR MINUTE - Après des mois de tensions et de rumeurs, le ministre de l'Économie a décidé de claquer la porte du gouvernement, ce mardi 30 août.
http://www.rtl.fr/actu/politique/en-direct-emmanuel-macron-va-demissionner-du-gouvernement-7784659242
2016-08-30 15:56:00
http://media.rtl.fr/cache/bbi29bhJ_hoyQFZwGULS2g/330v220-2/online/image/2016/0830/7784667675_emmanuel-macron-a-bercy-le-30-aout-2016.jpg