1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Stade de France : la FFF et l'UEFA évaluent à 2.800 les "faux-billets scannés" samedi
2 min de lecture

Stade de France : la FFF et l'UEFA évaluent à 2.800 les "faux-billets scannés" samedi

Selon Gérald Darmanin, "30.000 à 40.000 supporters anglais s'étaient retrouvés au Stade de France, soit sans billet, soit avec des billets falsifiés".

Des supporters devant les grilles du Stade de France
Des supporters devant les grilles du Stade de France
Crédit : Thomas COEX / AFP
Aymeric Parthonnaud & AFP

La bataille des chiffres officiels peut commencer. La Fédération Française de Football (FFF) et l'UEFA ont évalué à "2.800" le nombre "de faux billets scannés" samedi 28 mai 2022 au Stade de France lors de la finale de la Ligue des champions, a confié à l'AFP une source proche du dossier confirmant une information de RMC Sports.

La FFF et l'UEFA ont donné cette évaluation lors de la réunion lundi au ministère des Sports destinée à tirer les leçons du fiasco de cette rencontre. Mais parmi ces 2.800 faux billets, peuvent figurer des vrais billets ayant été mal activés, a ajouté un spécialiste des billetteries, interrogé par l'AFP.

La proportion de faux billets détenus par les supporters est devenue un sujet brûlant qui opposent de très nombreux officiels, politiques, sécuritaires ou sportifs, depuis plusieurs jours. Selon le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, "30.000 à 40.000 supporters anglais se sont retrouvés au Stade de France, soit sans billet, soit avec des billets falsifiés". Cette situation a, selon les autorités, contribué à gonfler sensiblement la foule qui se pressait aux portes du Stade de France et entraîné d'interminables files d'attente, un engorgement massif qui n'a fait aucun blessé grave. 

Même son de cloche du côté de la nouvelle ministre des Sports qui a donné les mêmes chiffres sur RTL dès lundi. "Quand il y a cet amas de personnes sur le parvis, il y a des tentatives de forçage des portes du Stade de France, dans lesquelles un certain nombre de jeunes des quartiers ont tenté de s'engouffrer", détaillait Amélie Oudéa-Castera qui pointait également l'organisation de l'UEFA. "Ils ont accepté qu'ils n'y ait pas un recours exclusif à l'application mobile, qui aurait permis qu'il y ait des billets infalsifiables".

À écouter aussi

"30 à 40.000 faux billets, cela me paraît très, très gros", estimait l'ex-député de gauche Regis Juanico, spécialiste des questions sportives. "J'attends l'audition des deux ministres [es Sports et de l'Intérieur] mercredi au Sénat pour en savoir plus". Le rendez-vous est programmé à 17h00.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/