1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : pourquoi tout n'est pas à jeter en dépit de l'élimination face à Manchester City

PSG : pourquoi tout n'est pas à jeter en dépit de l'élimination face à Manchester City

ÉCLAIRAGE - Certes dominés sur l'ensemble des deux matches par les joueurs de Pep Guardiola en demi-finale de Ligue des champions, les hommes de Mauricio Pochettino n'ont pas à rougir de leur parcours. L'Argentin va pouvoir continuer à travailler.

Marquinhos et Presnel Kimpembe à Manchester City le 4 mai 2021
Marquinhos et Presnel Kimpembe à Manchester City le 4 mai 2021
Crédit : Paul ELLIS / AFP
PSG : pourquoi tout n'est pas à jeter en dépit de l'élimination face à Manchester City
00:55
Gregory Fortune
Journaliste

La marche était trop haute. Battu 2-0 en demi-finale retour sur la pelouse de Manchester City, le PSG ne disputera pas la finale de la Ligue des champions pour la deuxième saison de suite. Samedi 29 mai, à Istanbul, les joueurs de Pep Guardiola retrouveront le Real Madrid ou Chelsea (1-1 à l'aller, match retour mercredi 5 mai) pour tenter de décrocher la première "coupe aux grandes oreilles" de l'histoire du club anglais.

Face à des Parisiens privés de Kylian Mbappé, trop juste après une contracture au mollet droit, les Citizens ont eu la maitrise, technique, collective, de l'événement, des émotions. Sur deux matchs (défaite 1-2 à l'aller), Paris aura dominé et mené durant une mi-temps, la première au Parc des Princes. Ensuite rideau, avec ce chiffre frappant : pas un seul tir cadré sur les trois mi-temps suivantes.

Alors certes, le PSG n'ira toujours pas au bout de son rêve cette saison. Mais tout n'est pas à jeter. Finale en août dernier face au Bayern, demi-finale cette année avec les éliminations de clubs comme Manchester United en phase de poules, le FC Barcelone puis le tenant du titre munichois en 8es et en quarts : il y a une progression sportive. Bémol, elle repose souvent, c'est vrai, sur l'addition de talents individuels plus que sur un équilibre d'équipe.

Honnêtement je suis optimiste pour le futur

Leonardo

Pep Guardiola travaille depuis cinq ans à Manchester City et n'avait encore jamais dépassé les quarts, lui qui a remporté la Ligue des champions avec le Barça en 2009 et 2011. Mauricio Pochettino, lui, découvre Paris. Or, il faut du temps pour grandir encore, a rappelé Leonardo, son directeur sportif, au micro du groupe Altice.

À lire aussi

"Notre objectif, c'est de gagner, a d'abord lancé le Brésilien, on n'est pas satisfait quand on est éliminé en demi-finale. Mais Mauricio, il est arrivé au mois de janvier (pour remplacer Thomas Tuchel, ndlr). C'est un moment aussi où on doit construire des choses, et honnêtement je suis optimiste pour le futur, parce qu'on doit regarder les très bonnes choses qu'on a fait".

Paris va désormais ce concentrer sur le championnat de France, avec l'objectif de rester au moins à la 2e place (un point de retard sur Lille) pour être certain de revoir la phase de poules de la Ligue des champions en septembre prochain. Ensuite viendra l'heure de savoir si Mbappé fait toujours partie du projet, et quels joueurs souhaitera garder et attirer Pochettino.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/