1 min de lecture Ligue 1 Conforama

PSG : Neymar explique la célébration de son but contre Strasbourg

Auteur du but de la victoire samedi 15 septembre face à Strasbourg, l'attaquant brésilien a expliqué sa célébration surprenante, destinée à son ex-compagne.

Neymar au Parc des Princes le 14 septembre 2019
Neymar au Parc des Princes le 14 septembre 2019 Crédit : Martin BUREAU / AFP
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

À peine de retour et déjà décisif. Neymar, qui faisait son comeback avec le PSG samedi soir face à Strasbourg en Ligue 1, a offert le but de la victoire aux Parisiens, sur un retourné acrobatique somptueux, dans les arrêts de jeu. Hué durant toute la rencontre par le public du Parc des Princes, le Brésilien ne s'est pas privé de célébrer le but, d'une manière plutôt particulière.

En effet, une fois le ballon au fond des filets, le Parisien est allé le récupérer pour le glisser sous son maillot et mimer une femme enceinte, le pouce dans la bouche. Un grand classique de la célébration au football, souvent synonyme d'une naissance dans la famille du joueur. "Je ne vais pas être papa", a clarifié Neymar en zone mixte après le match. "C’est la mère de mon fils qui a accouché. J’ai eu son mari au téléphone et je lui ai dit que j’allais marquer et que je lui rendrai hommage.", a-t-il ajouté.

Cette curieuse célébration était donc destinée à son ex-compagne Carol Dantas avec qui il était en couple lorsqu'il jouait encore à Santos, à l'âge de 19 ans. La jeune femme n'en avait que 17, lorsqu'elle et l'attaquant Brésilien ont eu un enfant, Davi Lucca, aujourd'hui âgé de 9 ans.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Strasbourg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants