1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : Kylian Mbappé, raconté par sa mère
3 min de lecture

PSG : Kylian Mbappé, raconté par sa mère

Fayza Lamari est la mère et la manageuse de Kylian Mbappé. Elle est toujours restée dans l'ombre, mais ce jeudi elle voulait rétablir quelques vérités et elle le fait face aux lecteurs du "Parisien".

Fayza Lamari et son fils Kylian Mbappé en décembre 2020
Fayza Lamari et son fils Kylian Mbappé en décembre 2020
Crédit : Capture d'écran Instagram Kylian Mbappé
PSG : l'attaquant français Kylian Mbappé, raconté par sa mère
02:49

C'est une parole plutôt rare. La maman de Kylian Mbappé raconte son fils sans détours. Fayza Lamari est la mère et la manageuse de Mbappé. Lamari car elle est séparée de M. Mbappé depuis 18 mois. Elle est toujours restée dans l'ombre, mais aujourd'hui elle voulait rétablir quelques vérités et elle le fait face aux lecteurs du Parisien

"L’été dernier", dit-elle, il était devenu celui qu’il fallait abattre sur la place publique. Il a 22 ans, il va commettre des erreurs, mais il ne méritait pas tout ce qui lui est arrivé. Donc là, je sors telle une louve". Comme une maman, elle pardonne beaucoup, elle excuse. 

"Il a, c’est vrai, cette assurance qu’on lui a donnée avec son père", dit-elle. "C’est ce qui fait sa force. Je lui ai toujours dit : 'On vient de Bondy, et si tu n’as pas confiance en toi, qui va l’avoir à ta place ?'.

Un enfant précoce"

Ce n’est pas le même en off. Mais c’est la seule manière qu’il a trouvée de se protéger. "Kylian est un précoce, ajoute Fayza, donc toutes ses réactions, positives ou négatives, sont exacerbées. Quand il est heureux, c’est un gamin de 3 ans. Quand il est malheureux, il pleure. Pour qu’il donne la quintessence de son potentiel, il doit se sentir aimé, désiré et ne pas être le problème."

À écouter aussi

Il y a tout de même des désaccords. Comme quand Mbappé a traité Neymar de "clochard" parce qu’il ne lui avait pas passé le ballon. "Moi la première, je lui ai dit : 'Qu’est-ce que tu as fait ?', répond la maman. Mais c’est un joueur, un 'sale gosse'. Il provoque en permanence, c’est un jeu pour lui. Il n’y a aucune méchanceté".

"Le syndrome du pauvre"

Dans cette interview, il est aussi question d'argent. "Honnêtement, quand il a signé au PSG, on ne savait pas combien Kylian allait toucher", dit Fayza Lamari. "Aujourd’hui, l’avantage d’avoir de l’argent, c’est qu’on fait des choix qui, justement, ne sont pas dictés par l’argent". Par exemple, si on avait prolongé, on serait plus riches. Idem si on n’avait pas refusé de nombreux contrats marketing. J’ai toujours dit à Kylian : 'À quel moment tu vas être heureux ? Quand tu en auras 200, 300 ?'."

"Pendant trois ans, on n’a pas touché à l’argent", poursuit-elle. "On avait le syndrome du pauvre. J’avais peur qu’on me réveille et qu’on me dise : 'Rends l’argent.' On commence à investir depuis un an environ. Mais Kylian ne joue pas au foot pour l’argent, sinon il n’aurait pas réussi tout ce qu’il fait. Son rapport à l’argent est particulier. Par exemple, il n’a jamais de carte bleue, ni d’argent sur lui. Parfois, je lui dis : 'Tu ne veux pas prendre 200 euros sur toi ?'. Il me répond : 'Pas la peine, je vais juste jouer au foot.' Ce n’est pas un grand dépensier."

"On continue d'aller manger le poulet chez mamie à dix dans un F3"

Mbappé est aujourd'hui le joueur le plus cher du monde. Une démesure qui effraie sa mère. "J’ai toujours eu peur", dit-elle. "Qu’il soit un modèle, c’est une fierté. Mais qu’il soit une icône, non, car ça amène trop de responsabilités et un devoir d’exemplarité. Le conseil que je lui donne, c’est : 'Prends ce qu’il y a à prendre dans ce monde-là, mais ce n’est pas le tien. '. Et pour le reste, on continue à aller manger le poulet chez mamie à dix dans un F3." 

Et quand on lui demande ce qu'elle admire le plus chez son fils, elle répond: "Peut-être son empathie et son intelligence émotionnelle. Mais aussi le fait qu’il ait réussi à mettre en œuvre tout ce qu’on lui a véhiculé pendant des années".  Mbappé, sa vie son image mais aussi son avenir, sa place chez les Bleus, ses engagements.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/