1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG-Basaksehir : ce qu'il s'est précisément passé pendant le match
1 min de lecture

PSG-Basaksehir : ce qu'il s'est précisément passé pendant le match

ÉCLAIRAGE - Le match de Ligue des champions entre les champions de France et de Turquie a été interrompu, mardi 8 décembre au Parc des Princes. Récit des événements.

L'arbitre principal de PSG-Basaksehir Ovidiu Hategan le 8 décembre 2020 au Parc des Princes
L'arbitre principal de PSG-Basaksehir Ovidiu Hategan le 8 décembre 2020 au Parc des Princes
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Incident raciste lors de PSG-Basaksehir : ce qu'il s'est précisément passé
02:07
Philippe Sanfourche - édité par Gregory Fortune

L'image est saisissante, inédite et la décision "historique" selon les propres mots de la ministre déléguée aux Sports Roxana Maracineanu. Mardi 8 décembre, après 22 minutes de jeu, le Basaksehir Istanbul et le PSG ont décidé ensemble de quitter la pelouse du Parc des Princes et de rentrer au vestiaire. En cause, les propos jugés racistes du 4e arbitre. Que s'est-il passé exactement ?

On joue la 14e minute de ce dernier match de poules dans le groupe H de la Ligue des champions. L'arbitre assistant veut alerter l'arbitre principal, lui aussi Roumain, que Pierre Achille Webo, l'entraineur adjoint d'Istambul, a un comportement trop virulent sur le bord de la pelouse. Et pour le désigner, il emploie le mot "negru", "noir" dans sa langue

L'ancien international camerounais s'insurge immédiatement. "Why did you say 'negro' ?" (pourquoi as-tu dit 'nègre' ?), hurle-t-il à maintes reprises devant Sebastian Coltescu. S'en suit un attroupement général, puis Demba Ba, remplaçant de Basaksehir, interpelle directement l'arbitre en Anglais. "Quand vous parlez d'un homme blanc, vous ne dites pas : 'ce joueur blanc'. Alors pourquoi vous le faites avec un noir ?" "C'est en langage roumain, c'est comme ça", rétorque l'arbitre. 

Les joueurs prennent conscience que les propos ont bien été tenus

C'est là que tous les joueurs prennent conscience que ces propos ont bien été tenus. Huit minutes plus tard, tous, Stambouliotes et Parisiens, sous l'impulsion de Demba Ba et de Presnel Kimpembe, décident de quitter le terrain conjointement. Le match doit reprendre mercredi 9 décembre à 18h55. En ce qui concerne les propos, ils font l'objet d'une enquête de l'Uefa.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/