1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. PSG : à Pochettino d’imposer ses décisions, son style, ses lignes directrices
1 min de lecture

PSG : à Pochettino d’imposer ses décisions, son style, ses lignes directrices

ÉCLAIRAGE - Si le puzzle parisien ne s'est pas mis naturellement en place à Bruges (1-1), c'est aussi parce que les rôles ne sont pas clairement établis.

Kylian Mbappé et Mauricio Pochettino à Reims le 29 août 2021
Kylian Mbappé et Mauricio Pochettino à Reims le 29 août 2021
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
PSG : à Pochettino d'imposer ses décisions, son style, ses lignes directrices
01:24
Philippe Sanfourche & Gregory Fortune

Ils étaient attendus de pied ferme. Paris et son trio Mbappé-Messi-Neymar, aligné pour la première fois, ont été accrochés par le Club Bruges (1-1), mercredi 15 septembre lors de la première journée de la phase de poules de Ligue des champions. Dans le même temps, Manchester City réalisait un festival offensif (6-3) face au RB Leipzig pour prendre les commandes du groupe A, avant de retrouver le PSG, mardi 28 septembre (21h).

Ce qui a sauté aux yeux sur la pelouse du stade Jan-Breydel, c'est d'abord l'absence de liant collectif. Face à une équipe belge plus modeste sur le papier mais parfaitement rodée, les virtuoses parisiens ont paru esseulés, étouffés. Et si le puzzle ne s'est pas mis naturellement en place, c'est aussi parce que les rôles ne sont pas clairement établis. De Lionel Messi, Neymar et Kylian Mbappé, qui doit aider les autres à défendre, à faire les efforts ? 

C'est à Maurico Pochettino de le décider, si ce n'est déjà fait, et surtout de l'imposer dès les prochains entrainements. "Les joueurs ont besoin de jouer ensemble, d'apprendre à se connaître, a réagi l'entraîneur à Bruges. Bien sûr, il faut du temps pour trouver le bon équilibre, pour être solide, et gagner des matches. Mais il est encore temps de s'améliorer. Là, forcément, on se sent tous déçu mais il faut rester calme et analyser les choses pour aider l'équipe à s'améliorer".

Du temps, l'Argentin de 49 ans n'en disposera pas longtemps. Alors qu'il est en poste depuis janvier dernier après le limogeage de l'Allemand Thomas Tuchel, on peine toujours à déchiffrer son style, ses lignes directrices. C'est lui qui va maintenant, très vite, se retrouver dans le viseur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/