1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Bruges-PSG : pourquoi Paris s'est raté et ce qu'il doit vite changer avant Lyon et City
2 min de lecture

Bruges-PSG : pourquoi Paris s'est raté et ce qu'il doit vite changer avant Lyon et City

ÉCLAIRAGE - Le match nul concédé par le PSG en Belgique (1-1) en ouverture de la nouvelle édition de la Ligue des champions souligne l'impression d'une équipe de solistes qui n'a encore aucun repère collectif.

Lionel Messi avec le PSG à Bruges le 15 septembre 2021
Lionel Messi avec le PSG à Bruges le 15 septembre 2021
Crédit : JOHN THYS / AFP
Bruges-PSG : pourquoi Paris s'est raté et ce qu'il doit vite changer avant Lyon et City
01:27
Gregory Fortune & Philippe Sanfourche

C'est la première fois depuis 2016 (2-2 face au Ludogorets Razgrad) que le Paris Saint-Germain ne s'impose pas en Ligue des champions face à une équipe qui n'est pas issue de l'un des quatre grands championnats européens (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne). Tenu en échec à Bruges (1-1), mercredi 15 septembre pour le coup d'envoi de la phase de poules de l'édition 2021-2022, le club parisien et son trio tant attendu Messi-Neymar-Mbappé a déçu. 

Cette prestation sans relief souligne l'impression d'une équipe de solistes qui n'a encore aucun repère collectif. Des trois vedettes offensives, alignées pour la première fois ensemble au coup d'envoi, seul Kylian Mbappé aura été décisif en délivrant la passe décisive sur l'ouverture du score d'Ander Herrera (15e), avant de devoir sortir sur blessure (51e), touché au pied gauche. 

Neymar, hors de forme, patauge à des années-lumière de son meilleur niveau. Difficile dans ces conditions d'intégrer au mieux le nouvel arrivant Lionel Messi, qui a, lui, trouvé la barre transversale (29e). Si ce match nul en Belgique n'est en soi pas catastrophique, le contenu interpelle davantage. Au milieu, Leandro Paredes et Georginio Wijnaldum ont été remplacés dès la mi-temps par Danilo Pereira et Julian Draxler, sans que cela ne change la physionomie du match.

Lyon dimanche, Manchester City dans 12 jours

"On est tombés sur une bonne équipe de Bruges (qui a égalisé à la 27e minute par son capitaine Hans Vanaken, ndlr), il faut savoir le reconnaître, même si on n'a pas joué notre meilleur football, a reconnu le défenseur central Presnel Kimpembe. On sait que sur le papier on a l'équipe qu'il faut, mais après il faut le démontrer sur le terrain".

À lire aussi

L'entraineur Mauricio Pochettino, qui demande du temps, va vite devoir apporter des garanties. Dès dimanche 19 septembre (20h45), le PSG, leader invaincu en Ligue 1 après cinq journées, se frotte à Lyon au Parc des Princes. Et surtout, le mardi 28 septembre (21h). Paris recevra Manchester City pour la deuxième journée de Ligue des champions. Avec déjà la pression du résultat, dans la course à la 1re place du groupe.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/