1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. OM-Feyenoord : 4 raisons de croire en la qualification de Marseille en finale
3 min de lecture

OM-Feyenoord : 4 raisons de croire en la qualification de Marseille en finale

Battus 3-2 en demi-finale aller à Rotterdam, les Marseillais reçoivent ce jeudi soir le Feyenoord avec la ferme intention de se qualifier en finale de Ligue Europa Conférence.

William Saliba le 28 avril 2022 à Rotterdam
William Saliba le 28 avril 2022 à Rotterdam
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Théo Putavy

"Le stade tremble encore depuis 2004 et cette demi-finale OM-Newcastle. Force à vous les gars", a lancé Didier Drogba sur son compte Twitter à la veille de la demi-finale retour de Ligue Europa Conférence qui se tiendra ce jeudi soir à 21h entre l'Olympique de Marseille et le Feyenoord Rotterdam, une rencontre diffusée sur M6. 

Les Marseillais, battus 3 buts à 2 au match aller, devront rattraper au minimum un but pour se hisser en finale le 25 mai prochain à Tirana en Albanie. Il faut dire que l'OM et ses supporters ont des raisons d'y croire. D'abord, Didier Drogba ne sera pas le seul soutien des joueurs phocéens ce jeudi 5 mai. Toute une ville est derrière son équipe, à commencer par un stade Vélodrome qui devrait jouer son rôle de douzième homme comme il a si bien l'habitude de le faire malgré la fermeture du Virage Nord. Toutefois, avant d'exploser et de faire la fête, tous les acteurs de la rencontre observeront une minute de silence en hommage au drame de Furiani, survenu il y a 30 ans jour pour jour. 

1 - Un petit but d'écart

La défaite à l'aller a eu un goût amer pour les Phocéens car, même si les Hollandais ont eu des multiples occasions de marquer encore plus de buts, l'OM aurait pu faire beaucoup mieux. "Le football nous offre la possibilité de renverser la situation. On a perdu un match qu'on aurait pu gagner, un match très tumultueux, avec énormément d'occasions des deux côtés. On espère que celui-ci sera différent", a déclaré le coach Jorge Sampaoli mercredi.

En témoigne le double face-à-face manqué aux 8e et 14e minutes de jeu par Bamba Dieng. Des lacunes de finition payées "cash" par les Marseillais qui ont encaissé le premier but de la rencontre dans la foulée à la 18e minute. En corrigeant ce type d'erreurs individuelles, l'OM pourra refaire son retard qui n'est, après tout, que d'un but. 

2 - Le Vélodrome réussit à l'OM en coupe d'Europe

À lire aussi

Autre paramètre rassurant pour Marseille, le Vélodrome est une forteresse imprenable en coupes d'Europe cette saison. Invaincus en League Europa avant d'être reversés en League Europa Conférence, les Olympiens se sont imposés 3 buts à 1 contre Qarabag en barrages, 2 buts à 1 contre Bâle en huitièmes et 2 buts à 1 contre le PAOK Salonique en quarts. 

Sur ces trois derniers matchs, ils ont ainsi inscrit 7 buts - soit plus de 2 buts par match - et se seraient qualifiés ou auraient accroché les prolongations dans la configuration actuelle. Cette saison en Ligue 1, ils n'ont perdu que quatre fois en 17 rencontres à domicile et n'ont jamais enchaîné deux défaites de suite. La récente déconvenue face à Lyon dimanche (0-3) pourrait également servir d'électrochoc aux hommes de Jorge Sampaoli. 

3 - Le spécialiste des demi-finales

Didier Drogba la citait dans son tweet : la demi-finale de C3 en 2004 face à Newcastle est encore gravée dans la mémoire de toute une ville. Ce soir-là, l'OM s'était imposé 2 buts à 0 (avec une doublé de l'Ivoirien) après avoir concédé le match nul (0-0) à l'aller. 

Plus récemment, la folle épopée des Phocéens de 2018 en Ligue Europa avait atteint son paroxysme à la 116e minute de la demi-finale retour contre le RB Salzbourg après le but victorieux de Rolando. Elle s'inscrit dans une série de qualifications en finale de coupe d'Europe avec celles de 1991 et 1999. Le dernier échec remonte à 1990 en Coupe des clubs champions contre Benfica. 

4 - Un nouveau XI avec tous les cadres ?

Jorge Sampaoli pourra compter ce jeudi soir sur ses cadres, habitués des grands rendez-vous, comme son mythique gardien Steve Mandanda ou son capitaine Dimitri Payet. Toutefois, le technicien argentin pourrait opérer des changements par rapport au match aller aux Pays-Bas. 

L'attaquant polonais Milik pourrait bien débuter ce jeudi soir, malgré un très mauvais match contre Lyon dimanche. De même pour Amine Harit, Valentin Rongier, Matteo Guendouzi ou Pape Gueye, entrés en cours de match jeudi dernier à Rotterdam. 

Un Olympique de Marseille remanié bien décidé à se hisser en finale de la première édition de C4 face à Leicester ou l'AS Roma qui s'affronteront dans le même temps après s'être quittés sur un match nul 1-1 lors de la demi-finale aller. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/