2 min de lecture Ligue 1 Conforama

Olympique de Marseille : "Il faut que je fasse mieux", confie Valère Germain à RTL

INTERVIEW - En marge du premier match de la tournée américaine de l’OM face à Bordeaux, Valère Germain s’est confié. Son rêve américain, André Villas-Boas et le rôle si particulier d’avant-centre de l’OM : le natif de Marseille expose ses ambitions à quelques jours de la reprise de la Ligue 1.

>
Valère Germain : "Je ne lâcherai jamais" Crédit Image : Sebastien SALOM-GOMIS / AFP | Crédit Média : Sylvain Charley | Durée : | Date :
Sylvain Charley
Sylvain Charley édité par Gregory Fortune

Jouer à l’Olympique de Marseille n’est jamais facile, et encore moins lorsque le club est en difficultés. Englués dans une intersaison compliquée, autant sur le terrain qu’en dehors, les Marseillais se savent plus que jamais attendus au tournant. "Il faut être un peu revanchard, notamment par rapport à la saison passée", réalise Valère Germain. 

Plus que tout autre joueur, Germain a une revanche à prendre. "Tu es encore plus critiqué lorsque tu es avant-centre à l’OM, c’est un poste important. Il y a des moments où forcément on t’en veut, comme mon loupé en finale d’Europa League. Mais il faut avancer. J’ai un caractère de combattant. J’aurais pu lâcher, me dire que mon histoire à l’OM était finie, mais non. Je veux continuer, marquer l’histoire plus en positif". 

Depuis son arrivée à Marseille, l’ancien Niçois a du mal à retrouver son efficacité, mais il ambitionne d’y remédier cette saison, alors que l’OM comptera encore plus sur lui en attaque. "C’est sûr que je n’ai peut-être pas les statistiques d’un grand attaquant. Après, dans mes clubs précédents, j’ai toujours évolué avec quelqu'un d’autre devant. Je l’ai fait un peu l’an dernier avec Balotelli et ça avait très bien marché. Mais je suis conscient qu’il faut que je fasse mieux quand je suis tout seul".

C’est bien que l’OM ait un coach avec un grand nom

Valère Germain
Partager la citation

L’attaquant olympien pourra peut-être compter sur l’apport du nouvel entraîneur de l’OM, André Villas-Boas, qui lui fait pour le moment une belle impression. "C’est bien que l’OM ait un coach avec un grand nom comme ça. Il amène un peu de chaque pays dans lesquels il a entraîné dans sa philosophie et sa vision du football. À nous d’appliquer son message sur le terrain".

À lire aussi
Les Marseillais célèbrent leur victoire face à Lyon, dimanche 10 novembre Ligue 1 Conforama
OM-OL : les Marseillais gagnent le choc et se hissent à la 2e place du classement

En attendant la reprise de la saison et de se faire une idée plus précise sur cet OM cuvée Villas-Boas, les Marseillais se sont un peu rassurés en s’imposant devant Bordeaux (2-1) à Washington. Un petit goût d’Amérique qui n’est pas sans déplaire à l’ancien Monégasque, qui s’y verrait bien finir sa carrière. "J’aimerais essayer d’aller jouer aux USA pour une ou deux saisons à la fin. C’est un pays qui me fascine et qui m’attire. C’est la vie en grand ici. Et puis apprendre une nouvelle langue, ça peut vraiment être bénéfique, notamment pour l’après-carrière. J’espère vraiment réaliser ce petit rêve".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Olympique de Marseille Valère Germain
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants