1 min de lecture Diego Maradona

Mort de Maradona : "Une fierté d'avoir joué contre lui", confie Luis Fernandez

INVITÉ RTL - L'ancien joueur de l'équipe de France Luis Fernandez s'est ému de la mort de Diego Maradona sur RTL. Il se souvient avoir joué contre lui en 1986.

Thomas Sotto L'Entretien du Jour Thomas Sotto iTunes RSS
>
Mort de Maradona : "Une fierté d'avoir joué contre lui", confie Luis Fernandez Crédit Image : FABRICE COFFRINI / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Gaétan Trillat

"Ce soir je suis triste, on a perdu un grand", a réagi ce mercredi 25 novembre le consultant et ancien joueur Luis Fernandez au micro de RTL, après l'annonce du décès de Diego Maradona. "C'est une fierté d'avoir joué contre lui, je ne l'oublierai jamais", a-t-il dit en se souvenant du match amical France-Argentine (2-0) qui s'était tenu en mars 1986, quelques mois avant que l'Argentin ne soulève la Coupe du monde au Mexique.

"Nous on avait Platini, eux Maradona, on savait que c'était un joueur qui pouvait facilement accélérer, éliminer, faire des différences. Il t'obligeait à mettre beaucoup plus de discipline et de rigueur dans ton jeu quand tu jouais en face de lui." Avant la rencontre, l'ancien international français se souvient avoir pensé "surtout, Luis, ne le blesse pas !"

Plutôt que ses frasques, Fernandez préfère "garder le souvenir de Diego sur un terrain." Plutôt que le but de la main contre les Anglais, il préfère se souvenir du but marqué quelques instants plus tard, quand il avait dribblé toute la défense. "On lui aurait demandé de le refaire dix fois de suite, il aurait réussi, car c’était un génie. Il avait ça en lui."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diego Maradona Football Mort
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants