1 min de lecture Diego Maradona

Mort de Maradona : "Malgré la rivalité j'avais de l'admiration pour lui", confie Platini

INVITÉ RTL - Michel Platini, légende du football français, est revenu sur la mort d'une autre légende du football Diego Maradona. L'Argentin avait 60 ans, il a succombé à un arrêt cardiaque ce mercredi 25 novembre.

Thomas Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
L'invité de RTL Soir du 25 novembre 2020 Crédit Image : AFP/J.Klamar | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

"C'est notre passé qui s'en va" avec le décès de la légende Diego Maradona, mercredi 25 novembre, a réagi Michel Platini, rival de l'Argentin dans les années 1980 dans le championnat d'Italie et lors de la Coupe du monde 1986 notamment. 

"Je l'ai connu, il avait 17 ans, raconte l'ancien numéro 10 des Bleus et de la Juventus Turin, âgé de 65 ans. On a joué notre premier match, Argentine contre le reste du monde, en 1979. Il commençait à jouer avec l'équipe d'Argentine. Et puis après on s'est souvent vu, affronté".

"Moi, j'avais de l'admiration et puis il y avait certainement de la rivalité, poursuit 'Platoche'. On ne peut pas avoir été au sommet tous les deux, jouer les Coupes du monde pour les gagner, jouer les titres avec la Juventus, lui avec Naples et ne pas être rivaux. Le premier mot que j'ai appris en Italien était sfida, défi".

Je suis nostalgique d'une époque qui était belle

Michel Platini
Partager la citation

"Je suis très très triste, déclare encore l'ancien président de l'Uefa. C'est notre passé qui s'en va. Je suis nostalgique d'une époque qui était belle. Sont partis Cruyff, Di Stefano, Puskas, pleins de grands joueurs qui ont marqué ma jeunesse. Et Diego a marqué ma vie, comme Cruyff. On arrive à des années où il y a beaucoup de personnes qui s'en vont, c'est comme ça". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diego Maradona Décès
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants