1 min de lecture Diego Maradona

Mort de Maradona : "Son pied gauche était bionique", décrit Charles Biétry

INVITÉ RTL - Pour l'ancien directeur des sports de Canal+, Diego Maradona a "inventé un morceau de football, parce qu'il inventait sans arrêt".

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Mort de Diego Maradona : "Son pied gauche était surnaturel", décrit Charles Biétry Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Vincent Parizot | Durée : | Date : La page de l'émission

La légende argentine du football Diego Maradona, qui venait de fêter ses 60 ans le 30 octobre, est décédée mercredi 25 novembre d'une crise cardiaque dans la banlieue de Buenos Aires. Le champion du monde 1986, l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du football, avait été opéré début novembre d'un hématome à la tête et se trouvait depuis en convalescence. 
"C'était un joueur fantastique, pour le journaliste Charles Biétry. On a toujours ce cliché il a une main à la place du pied. Non, il avait beaucoup plus qu'une main. Son pied gauche, c'est quelque chose qui n'a jamais existé dans le monde, qui ne réexistera jamais, qui était bionique, surnaturel, extraterrestre. Il a inventé, pas le football, mais un morceau de football, parce qu'il inventait sans arrêt".

"C'était un homme de gestes, souligne l'homme de 77 ans (...) Un jour j'étais avec lui à Doha au Qatar et on allait voir un nouveau stade. Il y avait un ballon qui trainait dans un coin du terrain. D'un seul coup, on l'a vu partir en courant. Il s'est mis à jongler, à s'avancer vers le but, faire une volée plein milieu du but et se mettre à courir les bras en l'air comme s'il avait marqué en Coupe du monde. Il avait un amour du ballon, du jeu, du foot invraisemblable".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Diego Maradona Football Décès
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants