1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Mercato PSG : Camavinga, Locatelli et Wijnaldum dans le viseur
2 min de lecture

Mercato PSG : Camavinga, Locatelli et Wijnaldum dans le viseur

LE JOURNAL DU MERCATO - À l'approche de l'ouverture du marché estival des transferts 2021, le 9 juin, la liste des renforts possibles de Paris au milieu de terrain s'allonge.

Eduardo Camavinga avec Rennes le 3 février 2021
Eduardo Camavinga avec Rennes le 3 février 2021
Crédit : Damien Meyer / AFP
Gregory Fortune
Journaliste

Samedi 8 mai, Florian Gazan prédisait un "gros nettoyage" au PSG lors du mercato estival, qui ouvrira ses portes le 9 juin, avec une première priorité, les deux postes de latéraux. "Florenzi, Dagba, Bakker, des noms qui ne vous disent rien et c’est un peu le problème. Avec eux, la défense du PSG c’est la ligne Maginot  : devant y a un mur Marquinhos-Kimpembe, mais il suffit de la contourner par les côtés". 

Deuxième priorité, que les dirigeants parisiens ne nieront pas, le milieu de terrain. "Là aussi il faut passer un coup de balai, lance le chroniqueur. À part Verratti, les titulaires à Paris seraient remplaçants au Bayern ou au Real. C’est un peu gênant". Munich et Madrid seront-ils cet été en concurrence avec le PSG pour attirer Eduardo Camavinga, le Rennais de seulement 18 ans qui compte déjà trois sélections en Bleu (un but) ?

Selon l'édition du mercredi 12 mai de L'Équipe, le club allemand serait prêt à débourser 25 millions d'euros, l'espagnol garderait un œil attentif sur le gaucher de 1,82 m, tandis que le directeur sportif brésilien de Paris, Leonardo, a profité du déplacement à Rennes, dimanche 9 mai, pour avancer ses pions dans le dossier. Une discussion a eu lieu avec son homologue breton Florian Maurice.

L'avantage d'être français

Outre ses qualités de milieu polyvalent, performant défensivement comme offensivement, sa jeunesse ou son potentiel, l'Angolais de naissance possède donc la nationalité française, un paramètre important pour répondre aux critères de l'Uefa en vue de la Ligue des champions. Camavinga a évolué cette saison - moins bonne que la précédente de son propre aveu - à gauche et à droite dans un 4-3-3 mais aussi dans un milieu à deux en 4-4-2.

Manuel Locatelli avec Sassuolo le 1er novembre 2020
Manuel Locatelli avec Sassuolo le 1er novembre 2020
Crédit : Tiziana FABI / AFP
À lire aussi

Un peu plus âgé (23 ans), un peu plus grand (1,86 m), lui aussi néo-international (neuf sélections, un but) mais droitier, l'Italien Manuel Locatelli présente un profil assez similaire à Camavinga. Celui qui forme la plupart du temps la paire de milieux défensifs avec l'ancien Marseillais Maxime Lopez à Sassuolo (8e de Serie A), lance pour sa part un appel du pied au PSG, toujours dans L'Équipe.

Paris, c'est le top mondial

Manuel Locatelli

"Je suis ouvert à une expérience hors d'Italie car il y a des trains qu'il faut prendre (...) Voir Verratti, Florenzi et Kean (ses compatriotes à Paris, ndlr) y réussir, ça donne évidemment envie". Pour le joueur lancé en pro par le Milan AC à 18 ans, le PSG n'a rien à envier aux autres clubs de premiers rangs. "C'est le top mondial. Il y a les Italiens mais aussi Neymar et Mbappé, qui font partie des cinq meilleurs joueurs au monde. Le PSG a une image de grand club au sein d'une très belle ville".

Wijnaldum en fin de contrat à Liverpool

Un autre nom revient pour renforcer l'entrejeu parisien cet été, celui de l'expérimenté néerlandais Georginio Wijnaldum (30 ans), qui arrive en fin de contrat à Liverpool. Le droitier de 1,75 m a notamment remporté la Ligue des champions 2019 avec les Reds, où il évolue depuis 206 après une saison à Newcastle, quatre au PSV Eindhoven et cinq au Feyenoord Rotterdam. Il compte 70 sélections avec les Pays-Bas (24 buts).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/