1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Mercato : Manchester United serait prêt à lâcher Pogba, mais pas à n'importe quel prix
1 min de lecture

Mercato : Manchester United serait prêt à lâcher Pogba, mais pas à n'importe quel prix

L'international tricolore, blessé à la cheville et indisponible pendant six semaines, pourrait bien quitter les Red Devils dès cet hiver.

Le footballeur français Paul Pogba sous les couleurs de Manchester United en avril 2019
Le footballeur français Paul Pogba sous les couleurs de Manchester United en avril 2019
Crédit : Oli SCARFF / AFP
Félix Roudaut & AFP

Mauvaise passe pour Paul Pogba. L'international tricolore, qui évolue à Manchester United, cire le banc de touche en raison d'une blessure récurrente à la cheville. Le milieu de terrain n'a en effet débuté qu'un seul petit match avec ses coéquipiers depuis le 30 septembre 2019. Pour ne rien arranger, ses relations avec le club britannique semblent prendre une mauvaise tournure.

La direction des Red Devils semble même disposée à laisser filer son joueur dès le mercato d'hiver, selon un article du Daily Express relayé vendredi 3 janvier par nos confrères du Figaro. Mais pas à n'importe quel prix. Les clubs qui rêvent de faire évoluer le champion du monde 2018 devront ainsi débourser 150 millions de livres, soit 176 millions d'euros, croit savoir le tabloïd anglais. Le Real Madrid, coaché par Zinédine Zidane, avec lequel Paul Pogba entretient de très bonnes relations, aurait déjà manifesté son intérêt.

Six semaines d'indisponibilité

Paul Pogba s'était blessé initialement fin août lors d'un match contre Southampton lors de la 4e journée de Premier League qu'il avait terminé en boitant avant de déclarer forfait quelques jours plus tard pour les deux matches éliminatoires pour l'Euro 2020 avec la France contre l'Albanie et Andorre.

Le sportif a disputé un match de Coupe de la Ligue contre une équipe de 3e division en septembre, mais il a semblé aggraver sa blessure à cette occasion et n'avait pas rejoué depuis. Il doit être opéré lundi 6 janvier et devra patienter six semaines avant de rechausser ses crampons, à Manchester ou ailleurs.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/