3 min de lecture Ligue 1 Conforama

Paris Saint-Germain : ce qu'il faut retenir d'une saison en demi-teinte

Entre les blessures de ses attaquants phares, les performances de Mbappé, l'échec cuisant en Ligue des champions et un sacre tardif, les supporters parisiens sont passés par toutes les émotions.

Officiellement champions de France, les joueurs du PSG peuvent faire un tour d'honneur
Officiellement champions de France, les joueurs du PSG peuvent faire un tour d'honneur Crédit : Crédit FRANCK FIFE / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et AFP

Les hommes de Thomas Tuchel abordaient cette saison 2018-2019 avec une ambition : celle de briller enfin en Ligue des champions. Si cet objectif n'a encore une fois pas été atteint, les Parisiens ont pu se consoler avec un nouveau titre de champion de France assuré depuis dimanche 21 avril, au terme d'une saison plus compliquée qu'elle n'y paraissait. 

Tout avait pourtant bien commencé. Le club de la capitale enchaîne les victoires en début de saison. Avec 14 succès d'affilée, les Parisiens ont été à l'origine d'un double record : celui de la plus longue série de victoires depuis la création du Championnat de France. Mais c'est aussi l'équipe qui a réalisé le meilleur démarrage de l'histoire parmi les cinq grands championnats européens (Allemagne, Angleterre, Espagne, France, Italie). Une série qui s'est arrêtée sur un match nul à Bordeaux le 2 décembre.

Premier accroc : l'affaire Rabiot

Vient alors le premier accroc quelques jours plus tard : l'affaire Rabiot. Après l'échec des négociations sur la prolongation du joueur, le directeur sportif Antero Henrique acte le départ d'Adrien Rabiot. Conséquence lourde : le milieu de terrain formé au club, écarté un temps du groupe professionnel, ne jouera plus jamais de la saison. La relation entre lui et le club s'est un peu plus dégradée quand Adrien Rabiot a "liké" une vidéo de Patrice Evra célébrant l'élimination du PSG en Ligue des champions. Un geste qui lui a coûté une mise à pied de six jours avec retenue de salaire. Ce feuilleton a empoisonné la saison parisienne jusqu'au printemps. 

Élimination surprise en Coupe de la Ligue

2019 ne commence pas de la meilleure des façons pour les Parisiens, éliminés en quart de finale de la Coupe de la Ligue contre Guingamp, pourtant lanterne rouge du championnat. Le PSG ne pourra donc pas s'offrir un nouveau carton plein (Trophée des champions, Coupe de la Ligue, Coupe de France et championnat).

Neymar et Cavani blessés

À lire aussi
L'Olympique Lyonnais a concédé le match nul sur sa pelouse contre Dijon Ligue 1 Conforama
Ligue 1 : l'Olympique Lyonnais tenu en échec par Dijon

Les mauvaises nouvelles s'enchaînent pour Thomas Tuchel. Le 23 janvier, lors du 16e de finale de Coupe de France contre Strasbourg (2-0), Neymar quitte la pelouse du Parc des Princes en larmes et en boitant, à nouveau touché au pied droit. Comme l'année dernière, quand il avait dû se faire opérer et manquer le 8e de finale retour perdu contre le Real Madrid... Finalement l'opération est évitée, mais la star brésilienne est éloignée des terrains durant plusieurs mois, et ne fait son retour que le 21 avril, contre Monaco. 

Un match qui a également permis à Edinson Cavani de fouler à nouveau la pelouse du Parc des Princes. Le meilleur buteur de l'histoire du club n'avait plus joué depuis le 9 février dernier, après avoir contracté une blessure à la cuisse contre les Girondins de Bordeaux

La désillusion en Ligue des champions

Une blessure qui arrivait au plus mauvais moment : trois jours plus tard, les Parisiens affrontaient Manchester United, en 8e de finale aller de Ligue des champions. Si le Paris Saint-Germain s'était alors brillamment imposé (2-0) à Old Trafford, l'inimaginable s'est encore produit. Pour la troisième fois consécutive, l'aventure en Ligue des champions s'est arrêtée à ce stade de la compétition, après une cruelle défaite 3-1 à domicile. La malédiction européenne continue. 

Un sacre retardé

Le club a pu compter sur un 8e titre de champion de France pour se consoler. Depuis le 21 avril après le faux-pas de Lille à Toulouse (0-0), le PSG est assuré mathématiquement d'être sacré. Mais ils auraient pu savourer bien avant, s'ils n'avaient pas été humiliés par leur dauphin lillois 5 buts à 1 le 14 avril. Il s'agit de la pire défaire en championnat depuis le début de l'ère QSI.

La satisfaction Mbappé

La principale satisfaction de cette saison parisienne porte un nom : Kylian Mbappé. L'insatiable attaquant, qui compte ses buts à l'entraînement, s'est offert un nouveau record de prestige : à 20 ans, il est devenu le plus jeune joueur de l'histoire à atteindre la barre des 30 buts inscrits sur une saison en Ligue 1.  

Auteur des trois buts de son club face à Monaco dimanche 21 avril, le jeune bondynois a ainsi déclaré à l'issue du match : "Je suis content (d'avoir inscrit 30 buts), la saison n'est pas terminée, donc, je vais pouvoir en marquer d'autres. On voulait gagner le titre avant tout, ça faisait plusieurs fois qu'on faisait faux bond. (...) C'est sûr qu'on est déçus pour Manchester, mais le football continue". L'attaquant l'a ensuite affirmé : malgré les yeux doux du Real Madrid, il "s'inscrit dans le projet" parisien pour l'an prochain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Conforama Paris Saint-Germain Kylian Mbappé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants