1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Les actualités de 6h30 : Émiliano Sala faisait l'unanimité au FC Nantes
1 min de lecture

Les actualités de 6h30 : Émiliano Sala faisait l'unanimité au FC Nantes

Alors que l'avion d'Émiliano Sala est toujours porté disparu dans la Manche, un hommage a été rendu au footballeur argentin à Nantes, ville de son ancien club.

Les chances de survie de Sala sont minces
Les chances de survie de Sala sont minces
Crédit : SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP
Les actualités de 6h30 : Les chances de survie de Sala sont minces
11:12
Les actualités de 6h30 : Les chances de survie de Sala sont minces
11:07
Jérôme Florin & Quentin Marchal

Les chances de retrouver Emiliano Sala, sont "minces" selon la police de Guernesey qui a suspendu hier soir ses recherches pour la nuit. Le petit avion dans lequel se trouvait le footballeur qui rejoignait l'Angleterre dans la nuit de lundi à mardi, est toujours porté disparu. 

L'Argentin venait de quitter son club de Nantes pour rejoindre celui de Cardiff. Ses supporters nantais étaient plusieurs centaines à lui rendre hommage hier soir sur la place Royale.

Après un début de saison tonitruant avec 11 buts en 13 journées de championnatEmiliano Sala avait fait l'unanimité au sein du club et notamment auprès des supporters de la Brigade Loire, la plus fervente tribune du stade de la Beaujoire. 

L'avant-centre avait fait le tour de l'Hexagone puisqu'il était passé par les clubs d'Orléans, Niort, Caen et Bordeaux avant de démontrer la pleine mesure de son talent à Nantes. Il était même le deuxième meilleur buteur du championnat à la mi-saison, seul le prodige Kylian M'bappé faisant mieux. 

À écouter également dans ce journal

Politique - Emmanuel Macron sera dans la Drome ce jeudi 24 janvier pour présenter la troisième étape de son grand débat. Un rendez-vous qui satisfait une grande majorité de Français. D'après un sondage Opinionway pour RTL, le Figaro, LCI, 67% se disent favorables cette initiative. 

À lire aussi

Économie - Quatre ans après y avoir investi, les Chinois se retirent de l'aéroport de Toulouse-Blagnac. Une très mauvaise opération pour la France puisque durant cette période, le consortium chinois, qui possède 49,9% des parts, s'est fait beaucoup d'argent et va pouvoir revendre à prix d'or sans que les infrastructures n'en aient bénéficié.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/