1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Kurt Zouma accusé de maltraitances sur son chat : la fondation Brigitte Bardot porte plainte
2 min de lecture

Kurt Zouma accusé de maltraitances sur son chat : la fondation Brigitte Bardot porte plainte

RÉACTION - À la suite d'une vidéo montrant Kurt Zouma, défenseur français, en train de frapper son chat, la fondation Brigitte Bardot a annoncé vouloir engager une procédure judiciaire contre le footballeur. Son porte-parole qualifie l'acte de "choquant".

Kurt Zouma à l'entraînement avec les Bleus à Clairefontaine le 11 novembre 2021
Kurt Zouma à l'entraînement avec les Bleus à Clairefontaine le 11 novembre 2021
Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Théo Putavy

Une vidéo accablante tirée du réseau social Snapchat montrant l'international français Kurt Zouma en train de frapper son chat a été largement diffusée après sa publication dans un tabloïd anglais. Ce mardi matin, à la suite des excuses du défenseur de West Ham, la fondation Brigitte Bardot a annoncé vouloir engager une procédure judiciaire contre le joueur

"La fondation veut porter plainte ou se porter partie civile pour actes de maltraitance", a déclaré Christophe Marie, porte-parole de la fondation, à RTL.fr. Les faits s'étant déroulés en Angleterre, la fondation protectrice des animaux ne sait pas encore quelles sont les démarches exactes à suivre mais "a transmis les éléments à [son] avocat". 

Dans la soirée, le club de West Ham avait immédiatement réagi en condamnant "sans réserve les actions de son joueur". De son côté, Kurt Zouma s'est aussi exprimé. "Je veux dire à quel point je suis désolé pour tous ceux qui ont été bouleversés par la vidéo. Je tiens à assurer à tous que nos deux chats vont parfaitement bien et sont en bonne santé", a-t-il transmis à la presse.

La fondation demande sa suspension

Les excuses du joueur ne satisfont pas la fondation Brigitte Bardot qui annonce préparer "un courrier plus officiel à l'équipe de France demandant une sanction du joueur". Christophe Marie somme la Fédération française de football de ne plus le "retenir dans les prochaines sélections". Même son de cloche à l'association PETA, qui espère que "le joueur sera radié de l'équipe de France".

À lire aussi

La vidéo a été extrêmement relayée sur les réseaux sociaux, provoquant l'indignation des internautes. C'est cette viralité que Christophe Marie craint le plus. "Dès lors qu'on a une figure médiatique, elle se doit d'être exemplaire. Nous déplorons une surenchère de la mise en scène de la maltraitance sur les réseaux", a-t-il communiqué. Il espère donc que les actes du footballeur ne donneront pas d'idées à d'autres personnes et conclut : "à partir du moment où l'on montre que c'est marrant de shooter un chat, cela peut en entrainer d'autres".

La rédaction vous recommande

 

À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/