1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. INVITÉ RTL - Pascal Garibian, patron des arbitres, se défend : "L'objectif est de protéger les joueurs"
1 min de lecture

INVITÉ RTL - Pascal Garibian, patron des arbitres, se défend : "L'objectif est de protéger les joueurs"

Au micro de RTL, Pascal Garibian, directeur technique de l'arbitrage français, est revenu sur les problèmes d'arbitrage dans le football français, notamment en Ligue 1.

Pascal Garibian
Pascal Garibian
Crédit : RTL
L'ENTRETIEN - Pascal Garibian, patron des arbitres, se défend : "L'objectif est de protéger les joueurs"
00:39:54
Éric Silvestro & Xavier Domergue & Carine Galli - édité par Guillaume Dosda

Le Directeur technique de l'arbitrage français est d'abord revenu sur le nombre de cartons rouges en Ligue 1, 34 depuis le début de la saison, un nombre plus élevé que les autres grands championnats européens. Pour lui, il y a plusieurs raisons : d'abord "un championnat particulièrement engagé", avec notamment 4 descentes de Ligue 1 an Ligue 2 cette année. Aussi, "les directives sont portées sur la sécurité des joueurs", mais les arbitres doivent continuer à "servir le jeu".

Pascal Garibian reconnaît néanmoins des "cartons rouges trop sévères", toujours dans cette idée de protéger les joueurs. Interrogé sur les différences avec le championnat anglais, où les fautes sont moins sifflées, l'ancien arbitre indique que "la Premier League a un niveau de tolérance extrêmement élevé, mais aussi une acceptation élevée des niveaux de blessure.


Le Directeur technique de l'arbitrage souhaite également que les arbitres soient plus respectés : "À partir du moment où, sur le terrain, les joueurs respectent l'arbitre, c'est beaucoup plus facile de dialoguer (...) les arbitres sont harcelés par plusieurs joueurs, et le dialogue n'est pas possible". Des directives ont donc été données : "Nous avons demandé aux arbitres d'être fermes, tout en s'appuyant sur les capitaines" pour dialoguer. 

Sur l'utilisation de l'assistance vidéo, Pascal Garibian déclare qu'elle est là "pour corriger les erreurs manifestes dans l'opinion générale", à savoir les arbitres présents dans le car du VAR. Pour lui, quand les arbitres font des erreurs, il n'y en a pas une qui est mise "sous le tapis". Ainsi, il y a un dialogue constant avec les arbitres et tout est évoqué avec eux.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire