1. Accueil
  2. Sport
  3. Football
  4. Arnaque : un père de famille mettait en scène son fils malade pour obtenir des maillots de foot
2 min de lecture

Arnaque : un père de famille mettait en scène son fils malade pour obtenir des maillots de foot

Plusieurs clubs professionnels de l'hexagone ont révélé avoir été victimes d'une arnaque aux maillots par un père de famille, qui utilisaient la maladie de son enfant pour obtenir des maillots gratuitement.

Le drapeau de la Ligue 1 Uber Eats (illustration)
Le drapeau de la Ligue 1 Uber Eats (illustration)
Crédit : Sylvain THOMAS / AFP
Thibault Nadal

Tout est parti d'une série de tweets publiés mercredi soir. Dans un thread sur Twitter - supprimé depuis - le responsable communication du club de Bourg Péronnas, club de National 1, a révélé avoir été victime d'une arnaque aux maillots. 

Il publie tout d'abord la vidéo de Lucas, 6 ans, atteint d'une leucémie, tout heureux d'avoir reçu un maillot de son équipe favorite. Problème, il révèle par la suite avoir été contacté par une vingtaine d'autres responsables de la communication de clubs de Ligue 1, Ligue 2 et National, qui affirment, eux aussi, avoir reçu une vidéo de ce fameux Lucas, supporter de leur club et atteint d'une maladie différente à chaque fois. 

Le stratagème, selon les community manager, est toujours le même. Le père de Lucas utilisait à chaque fois des noms de famille différents et déclaraient une maladie différente pour leur enfant. Pour prouver la véracité de leurs propos, l'homme envoyait une vidéo de leur enfant et, dans un e-mail, racontaient la maladie de Lucas. Ils concluaient en demandant, à chaque fois, un maillot du club pour leur fils, grand fan du club, mais qui a déménagé à des centaines de kilomètres.

Une plainte déposée pour usurpation d'identité

Une "histoire de malade" qui "ne surprend" pas Maxime Malovry, chargé de la communication et speaker de Chambly en National 1, qui explique à RTL, recevoir des demandes similaires "cinq à dix fois par semaine". Il raconte avoir été contacté par mail et par téléphone par le père de l'enfant. "Le mode opératoire est quasiment toujours identique. Nous, à la différence des autres clubs, on n'a pas reçu de vidéos, mais seulement une photo de Lucas, avec le maillot de Chambly", explique-t-il. "Ensuite, dans nos échanges, le père m'a expliqué qu'il venait de Beaumont-sur-Oise". 

À lire aussi

Mais cette histoire aura des conséquences, comme l'explique Maxime Malovry : "Sur cent demandes, une ou deux sont sans doute vraies, mais on n'enverra plus de maillots et ça pénalisera les enfants qui sont vraiment malades". 


Une affaire qui va avoir des répercussions judiciaires pour le père de famille. Selon les informations de RMC Sport, il va être poursuivi par son voisin pour "usurpation d'identité". En effet, l'homme qui habite dans le Sud de la France, à La Garde, utilisait l'adresse du domicile de l'un de ses voisins, avec son nom, pour réceptionner les maillots.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.