3 min de lecture Sondage

Football : spectaculaire amélioration de l'image des supporters

LE BAROMÈTRE - Le sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte dimanche 30 septembre sur l'attachement des Français et des Français à un club de football et sur leur regard sur les supporters après la Coupe du Monde.

Des supporters français sur les Champs-Élysées le 16 juillet 2018
Des supporters français sur les Champs-Élysées le 16 juillet 2018 Crédit : Bertrand GUAY / AFP
GrégoryFortune77
Gregory Fortune
Journaliste RTL

45% des Français et des Françaises supportent un club (dont 21% qui vont au stade parfois ou souvent). L'image des supporters reste globalement négative mais les qualificatifs qui leur sont associés sont largement plus positifs que négatifs. La haine exprimée par certains d'entre eux reste marginale.

Voici les principaux enseignements du sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama sur internet les mercredi 26 et jeudi 27 septembre, auprès d'un échantillon de 998 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 492 amateurs de football, selon la méthode des quotas.

1. 45% des Français supportent un club

Championnat de France de Ligue 1 et de Ligue 2 réunis, les supporters sont plus de 250.000 à remplir les stades chaque week-end. Sur la saison 2017-2018, ce sont au total quelques 10 millions de tickets qui se sont vendus. Des chiffres qui peuvent donner le vertige et sont même à la hausse ces dernières saisons, même si d’autres championnats européens affichent des affluences encore plus impressionnantes.

À lire aussi
Thomas Tuchel, le nouvel entraîneur du PSG, le 20 mai 2018 au Parc des Princes Ligue 1 Conforama
Thomas Tuchel meilleur entraîneur de la Ligue 1, selon notre sondage

Si les clubs parviennent à attirer autant de monde dans les stades, c’est parce qu’il existe un vivier important de supporters en France. 45% des Français se déclarent supporter d’un club de football (contre 43% lors de notre précédent sondage du 18 mars). Tous ne sont évidemment pas abonnés. Les plus férus représentent 4% de la population. 17% vont plus occasionnellement au stade, 24% jamais.

45% des Français supportent un club
45% des Français supportent un club Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

2. Une image négative mais en nette amélioration

La deuxième partie du sondage met en lumière un paradoxe : si l'image des supporters reste majoritairement mauvaise, les qualificatifs positifs qui leur sont accolés sont en nette en hausse, les négatifs en baisse. 56% des personnes interrogées ont ainsi une mauvaise opinion des supporters (16% très mauvaise, 40% plutôt mauvaise).

Les supporters ont encore globalement une mauvaise image
Les supporters ont encore globalement une mauvaise image Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

"Joyeux", "indispensables pour le spectacle", "chaleureux", "sectaires", "dangereux" et "idiots". Voilà les six qualificatifs soumis aux sondés quelques semaines avant et après la Coupe du Monde en Russie. Et l'évolution est spectaculaire.

En mars, les trois termes négatifs arrivaient en 2e ("sectaires", 61%), 3e ("idiots", 58%) et 4e position ("dangereux", 57%), derrière "joyeux" (66%). Six mois plus tard, le terme "joyeux" est en hausse de 11 points. Suivent "indispensables au spectacle" (71%, +15 points) et "chaleureux" (62%, +11 points).

"Sectaires" et "dangereux" sont en baisse de 6 points, "idiots" de 9 points. Est-ce un effet lié à la Coupe du Monde ? Pendant un mois, elle a offert un coup de projecteur extraordinaire au football et aux supporters sans qu’il n’y ait eu d’incident à déplorer. Surtout, de nombreux Français généralement distants du football se sont pris au jeu et se sont eux-mêmes retrouvés dans la peau d’un supporter.

Les qualificatifs positifs en nette hausse
Les qualificatifs positifs en nette hausse Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama

3. La haine exprimée par certains reste marginale

La semaine dernière, l’actualité de l’Olympique Lyonnais a connu des hauts et des bas. Alors que sur le terrain, les joueurs ont réalisé l’exploit de battre Manchester City dans son stade, un "supporter" a été surpris en train de faire un salut nazi. Quatre jours plus tard, la victoire face à Marseille a été entachée par un tract insultant à l’égard de Marseille.

Invités à se prononcer sur ces actes, les Français estiment à 68% qu’ils sont le fait de quelques individus isolés non représentatifs de l’ensemble des supporters de football. 31% estiment au contraire qu’ils sont le signe que la haine est très présente chez l’ensemble des supporters. En mars derniers, 52% d’entre eux estimaient que la violence était généralisée parmi les supporters de football.

La haine exprimée par certains supporters reste marginale
La haine exprimée par certains supporters reste marginale Crédit : Odoxa pour RTL et Groupama
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Sondage Supporters Ligue 1 Conforama
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794975509
Football : spectaculaire amélioration de l'image des supporters
Football : spectaculaire amélioration de l'image des supporters
LE BAROMÈTRE - Le sondage réalisé par Odoxa pour RTL et Groupama porte dimanche 30 septembre sur l'attachement des Français et des Français à un club de football et sur leur regard sur les supporters après la Coupe du Monde.
https://www.rtl.fr/sport/football/football-spectaculaire-amelioration-de-l-image-des-supporters-7794975509
2018-09-30 08:28:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vZn9U1Z8Am92kdv6VQqzLA/330v220-2/online/image/2018/0928/7794976364_des-supporters-francais-sur-les-champs-elysees-le-16-juillet-2018.jpg